Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
+0.1 %
5 629.00
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 460.31
+0.09 %
DAX PTS
13 848.35
+0.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.208
+0. %

L'appel de trumpistes à manifester devant le siège de Twitter fait un flop

| AFP | 420 | 3 par 6 internautes
Des policiers ont dressé des barrières autour du siège de Twitter à San Francisco (Californie) le 11 janvier 2021 en prévision d'une manifestation de partisans de Donald Trump
Des policiers ont dressé des barrières autour du siège de Twitter à San Francisco (Californie) le 11 janvier 2021 en prévision d'une manifestation de partisans de Donald Trump ( JOSH EDELSON / AFP )

Des partisans de Donald Trump avaient appelé à manifester lundi devant le siège de Twitter à San Francisco pour protester contre la fermeture du compte du président sortant sur ce réseau social, mais seule une poignée d'entre eux ont répondu présent, rapportent des médias locaux.

Des messages publiés ce week-end sur un forum internet prisé de l'extrême droite, TheDonald.win, appelaient les partisans de l'ex-magnat de l'immobilier à se rassembler devant le siège de Twitter, certains demandant aux participants de se munir de menottes en plastique pour procéder à des "arrestations citoyennes", selon le quotidien San Francisco Chronicle.

Malgré le fait que la plupart des employés de Twitter pratiquent le télétravail depuis le début de la pandémie de Covid-19 et que leurs bureaux sont quasiment déserts, la police de San Francisco avait pris ces menaces au sérieux et déployé lundi matin des dizaines d'agents près du bâtiment, protégé par des barrières de sécurité.

Selon les nombreux médias locaux sur place, seule une poignée de manifestants et de contre-manifestants ont finalement fait le déplacement.

"Je n'aime pas être censuré. Et j'ai le sentiment que les voix des conservateurs sont en train d'être censurées", a déclaré l'un des trumpistes à la chaîne de télévision KTVU.

Kenneth Lundgreen brandit une pancarte contre le président sortant Donald Trump devant le siège de Twitter à San Francisco (Californie), le 11 janvier 2021
Kenneth Lundgreen brandit une pancarte contre le président sortant Donald Trump devant le siège de Twitter à San Francisco (Californie), le 11 janvier 2021 ( JOSH EDELSON / AFP )

De son côté, Kenneth Lundgreen, 71 ans, brandissait une pancarte proclamant "Déjouez les tentatives de coup d'Etat de Trump" et expliquait vouloir s'opposer physiquement à une éventuelle "foule agitée", comme celle qui a pris d'assaut le Capitole à Washington la semaine dernière.

Peu après l'intrusion de partisans de Donald Trump dans l'enceinte du Parlement américain, Twitter avait annoncé qu'il allait fermer le compte personnel de ce dernier, face au "risque de nouvelles incitations à la violence".

D'autres plateformes, comme Facebook, Instagram ou Snapchat, ont dans la foulée suspendu les comptes du milliardaire conservateur pour une durée indéterminée.

Donald Trump avait aussitôt accusé Twitter de "museler la liberté d'expression" en l'empêchant de s'adresser à ses quelque 88 millions d'abonnés.

Cette décision de Twitter a été vivement critiquée par les partisans de Donald Trump mais aussi par différentes personnalités hors des Etats-Unis, à l'instar de la chancelière allemande Angela Merkel, qui l'a jugée "problématique".

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

Le fonds aurait réclamé le départ du PDG du groupe agro-alimentaire, selon le site du magazine 'Challenges'.

Publié le 18/01/2021

Esker fera chaque année l'objet d'un audit de contrôle pour valider sa conformité ISO 14001 dans la durée...

Publié le 18/01/2021

Impacté par les conséquences liées à l'épidémie de Covid-19, le trafic total du Groupe ADP a diminué de 60,4% sur l'année 2020 avec 96,3 millions de...

Publié le 18/01/2021

Ce franchissement de seuils résulte d'une augmentation de capital de la société NR21....

Publié le 18/01/2021

Nexans publiera ses résultats de l'exercice 2020, le mercredi 17 février à 7h, heure de Paris...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne