5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

L'ancien garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas veut devenir avocat

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
Jean-Jacques Urvoas le 17 mai 2017 à Paris
Jean-Jacques Urvoas le 17 mai 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

L'ancien garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas, également universitaire spécialiste du droit constitutionnel, a déposé un dossier auprès du barreau de Paris pour devenir avocat, a-t-il indiqué mardi à l'AFP.

L'ancien ministre et député socialiste, qui entend "suivre le processus classique en refusant toute dérogation", n'a pas souhaité commenter davantage cette décision.

Selon le site spécialisé Dalloz Actualité, son dossier est examiné mardi par le conseil de l'Ordre.

Un décret passé à la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy permettait à de nombreux élus et ministres de devenir avocats sans passer d'examens ni suivre de formation particulière, mais il avait été abrogé en 2013, suite à de vives protestations de la profession.

D'autres "passerelles" existent toutefois, et sont souvent empruntées par d'anciens ministres ou députés, de tous les bords politiques.

Les professions juridiques, les universitaires, les juristes, certains hauts fonctionnaires et certains grands corps de l'Etat (Conseil d'Etat et Cour des comptes) sont ainsi dispensés de formation initiale et d'obtention du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (CAPA). Pour certains d'entre eux, il faut toutefois passer un examen de déontologie.

Jean-Jacques Urvoas, défait aux législatives de juin dernier, est maître de conférences en droit public.

A droite, Dominique de Villepin, Claude Guéant ou encore Rachida Dati ont bénéficié de voies dérogatoires pour accéder au barreau.

A gauche, l'ancien ministre Pierre Joxe s'est par exemple reconverti en avocat, spécialisé dans la défense de mineurs, tandis que Ségolène Royal avait elle prêté serment en 1994. L'ancien député des Verts Noël Mamère est lui aussi devenu avocat.

Le cas de Bernard Cazeneuve est un peu différent, puisqu'il avait exercé le métier d'avocat avant son entrée au gouvernement. L'ancien Premier ministre a rejoint récemment le cabinet d'avocats August Debouzy, où il avait déjà travaillé de 2006 à 2007.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS