En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 385.88 PTS
-0.58 %
5 370.00
-0.86 %
SBF 120 PTS
4 302.27
-0.76 %
DAX PTS
12 594.06
-0.73 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
+0.00 %

Juppé ne se "mêlera pas" de "l'élection à la présidence de LR"

| AFP | 317 | Aucun vote sur cette news
Le maire de Bordeaux Alain Juppé le 27 août 2017 dans la ville
Le maire de Bordeaux Alain Juppé le 27 août 2017 dans la ville ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a annoncé lundi qu'il ne se "mêlerai(t) pas de l'élection à la présidence de LR", scrutin crucial pour le parti menacé de division en interne.

"Je ne me mêlerai pas de l’élection à la présidence de LR. Je ne parraine aucun candidat", a assuré l'ancien Premier ministre sur son compte Twitter. "Je serai attentif aux lignes rouges que j'ai tracées", a-t-il cependant mis en garde.

Dans un billet de blog le 27 août, le premier président de l'UMP (devenue LR) en 2002, a fermement appelé la formation politique à ne pas franchir "certaines lignes rouges", notamment "celle de l’incompatibilité absolue avec le FN".

Des mises en garde similaires à celles adressées à Laurent Wauquiez par ses opposants, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, favori de l'élection, ayant répondu plusieurs fois qu'il ne ferait "pas d'alliance" avec le FN.

M. Juppé a également cité "la ligne rouge d’un conservatisme idéologique rétrograde" de "groupes qui ont une influence croissante dans la gouvernance du mouvement", dans une référence implicite au mouvement Sens commun, que M. Wauquiez considère comme "une composante de (la) famille politique".

Lundi, c'est Valérie Pécresse qui a déclaré qu'elle n'excluait pas de quitter Les Républicains si Laurent Wauquiez en était élu président en décembre, fixant des "lignes rouges" tout en reconnaissant qu'il a apporté certains "gages".

Outre M. Wauquiez, quatre candidats devraient briguer la présidence les 10 et 17 décembre: Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais, Laurence Sailliet, proche de Xavier Bertrand, Florence Portelli, ancienne porte-parole de François Fillon à la présidentielle, et le député Julien Aubert.

D'autres personnalités du parti, comme le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau, et le juppéiste Maël de Calan, s'interrogent.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Les marchés européens évoluent proches de l’équilibre. La prudence domine alors que le yuan a touché un plus bas depuis un an contre le dollar. Les investisseurs s’inquiètent que…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

Le groupe à la pomme capitalise près de 950 Mds$ avant les comptes

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement

Publié le 20/07/2018

En hausse de 2,4% à 118,40 euros, Rémy Cointreau signe la plus forte progression du SBF 120, soutenu par l'annonce d'un ralentissement moins marqué que prévu de sa croissance organique au premier…