En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
-
5 399.0
-
SBF 120 PTS
4 326.90
-
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
-0.05 %
1.168
+0.09 %

Juppé et ses amis distribuent bons et mauvais points au gouvernement

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Alain Juppé à Bordeaux le 8 septembre 2018
Alain Juppé à Bordeaux le 8 septembre 2018 ( NICOLAS TUCAT / AFP )

L'ex-Premier ministre Alain Juppé a distribué dimanche à Bordeaux, à l'issue de deux jours de rencontres avec ses amis politiques, bons et mauvais points au président de la République et son gouvernement.

"Au bout d'un an, nous constatons tous qu'il y a eu des avancées significatives, notamment des réussites dans le domaine de l'éducation (...), l'assouplissement d'un certain nombre de rigidités sur le marché du travail (...) et la réforme de la SNCF", a souligné au cours d'une conférence de presse M. Juppé.

Il était entouré notamment de l'ex-Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, de Maël de Calan, de Franck Riester (Agir) et de Fabienne Keller.

Tout en soulignant la non-exhaustivité de ces points positifs, le maire de Bordeaux, en recul de LR, a reconnu qu'"il y a bien sûr des manques" notamment en matière de "maîtrise de la dépense publique".

Selon lui, les personnalités politiques réunies pour la deuxième édition des "vendanges de Bordeaux" attendent "avec impatience un vrai plan contre la pauvreté" et des "progrès (...) dans le domaine de la justice et de la politique pénale".

M. Juppé a cependant réitéré la volonté de la trentaine de responsables issus de la droite et du centre réunis à Bordeaux "d'aider, avec deux attitudes possibles, soit à l'intérieur soit à l'extérieur" du gouvernement.

L'ensemble des fidèles d'Alain Juppé a également travaillé sur le thème de l'Europe, qu'ils jugent "menacée".

Le maire de Bordeaux, qui a affirmé ne plus avoir d'ambition électorale nationale ou européenne, a déclaré que nombre de représentants de sa famille de pensée soutiendront, lors des élections européennes de mai 2019, la liste qui "porte le mieux les idées que nous avons exprimées". Il a notamment cité "l’encadrement des flux migratoires", le "renforcement de la politique de défense" et "l’exemplarité écologique".

Dans le même temps, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux reconnaissait lors de l'émission BFM Politique (BFMTV, Le Parisien) "des convergences de vue" avec Alain Juppé sur l'Europe, tout en estimant que le sujet "mérite mieux que des discussions d'appareils".

"Nous sommes une vraie famille politique autour d'Alain Juppé (...) nous comptons nous rassembler sur un choix européen", a affirmé M. Raffarin.

"On s'est mis d'accord sur le fond, sur les idées, peut être qu'on les défendra dans différentes listes (...) mais nous sommes déterminés, avec Valérie Pécresse, à défendre cette ligne profondément europhile et pro-européenne", a de son côté expliqué Maël de Calan, ex-candidat à la présidence des Républicains.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 19/09/2018

Noxxon Pharma, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer ciblant le microenvironnement tumoral, annonce...

Publié le 19/09/2018

      Aujourd'hui, lors de son « Investor Day » annuel, Ageas a dévoilé son plan stratégique triennal pour la période 2019-2021, baptisé Connect21. Ce nouveau…

Publié le 19/09/2018

Osmozis, opérateur de réseaux WiFi multi-services dédiés à l'hôtellerie de plein air en Europe, annonce le lancement d'OsmoRelax, le premier...

Publié le 19/09/2018

Horizontal Software, éditeur de logiciels de nouvelle génération, remporte plusieurs contrats pour déployer son nouveau module d'évaluation des...