En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.138
+0.15 %

Jumel (PCF) sur Mélenchon: "la mobilisation sociale ne se décrète pas"

| AFP | 374 | Aucun vote sur cette news
Sébastien Jumel, le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale
Sébastien Jumel, le 4 juillet 2017 à l'Assemblée nationale ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

"La mobilisation sociale ne se décrète pas", a déclaré jeudi, en direction de Jean-Luc Mélenchon, le porte-parole des députés communistes Sébastien Jumel, qui se définit comme "trop insoumis pour être +Insoumis+".

"Je ne veux pas faire de critique implicite, je ne suis pas là pour commenter tous les faits et gestes de Jean-Luc Mélenchon" mais "la mobilisation sociale ne se décrète pas", a dit le député de la Seine-Maritime lors de l’émission "Questions d’info" LCP-Le Monde-franceinfo-AFP.

"Les syndicats s’y essaient avec force, avec sérieux, avec esprit de responsabilité, il leur appartient de continuer à travailler aux convergences nécessaires à bâtir pour faire grandir la mobilisation. Et nous, notre responsabilité politique, c’est de donner de la perspective, de l’espoir, un prolongement alternatif au mouvement social. Souvent, le mouvement social a du mal à émerger lorsque l’alternative politique a du mal à émerger elle-même", a poursuivi l'ancien maire de Dieppe.

"Quand on a affaire à un gouvernement aussi brutal", "multipliant les humiliations de classe, il n’y a pas de place pour la polémique dans l’opposition (...) On a des relations de travail efficaces avec les parlementaires (LFI), avec François Ruffin, avec Clémentine Autain, avec l’ensemble des parlementaires", a relevé M. Jumel.

"J’ai dit à Jean-Luc Mélenchon avec le sourire que j’étais trop insoumis pour être +Insoumis+. Je suis né dans un berceau de l'anarcho-syndicalisme, indiscipliné chez les communistes et trop insoumis pour être +Insoumis+", a expliqué l'élu.

"Les journalistes, et je ne les stigmatise pas en disant ça, ont considéré qu’il y’avait une opposition à Macron. Non, il y a des oppositions, elles ont vocation à s’additionner, à multiplier leurs forces", selon lui.

"J’entends et je comprends que LFI va avoir un débat interne" sur la laïcité, a-t-il par ailleurs noté. "Pour ce qui nous concerne, les communistes, cette question est tranchée depuis longtemps: nous considérons qu’il y a vocation à ne stigmatiser aucune religion" et "que les religions soient dans la sphère privée ".

Quant à Benoît Hamon, "l’appel du Texas, c’est quand même pas l'appel du général De Gaulle à Londres", a ironisé M. Jumel en réféfrence à son appel depuis Austin (Etats-Unis) à une "alliance internationale" des "progressistes". "Benoît Hamon peine à crédibiliser son mouvement".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...