En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 097.51 PTS
+0.25 %
5 100.50
+0.37 %
SBF 120 PTS
4 090.80
+0.35 %
DAX PTS
11 620.94
+0.58 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
+0.00 %
1.149
-0.18 %

Julien Aubert (LR) lance mercredi "Oser la France"

| AFP | 279 | Aucun vote sur cette news
Le député du Vaucluse et ex-prétendant à la présidence de LR Julien Aubert, le 29 juin 2017 à Paris
Le député du Vaucluse et ex-prétendant à la présidence de LR Julien Aubert, le 29 juin 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Le député du Vaucluse et ex-prétendant à la présidence de LR Julien Aubert va lancer mercredi un "laboratoire d'idées" d'inspiration gaulliste, "Oser la France", pour "participer à la refondation de la droite", a-t-il annoncé mardi.

M. Aubert a ainsi choisi le 22 novembre, anniversaire de la naissance du général de Gaulle, comme date de lancement. 2.211, c'est aussi le nombre de parrainages que cet élu de 39 ans a obtenu dans la course à la présidence de LR - un nombre resté insuffisant pour être officiellement candidat.

Le député, "accompagné de plusieurs parlementaires et d'élus locaux, fait le choix du débat d'idées portées à l'échelle nationale mais aussi sur le terrain par des relais locaux, pour participer à la refondation de la droite et lance +Oser la France+", précise l'invitation.

Ce laboratoire sera "ouvert à la fois en interne aux Républicains et vers l'extérieur", avec des chevènementistes et des anciens de Debout la République, ancien nom du parti de Nicolas Dupont-Aignan, a précisé M. Aubert à l'AFP.

Selon lui, "la droite doit enfin débattre des sujets qu'elle ignore et évite depuis trop longtemps: la souveraineté de la France, sa place en Europe et dans le monde, les fractures sociales et territoriales qui se multiplient, l'autorité affaiblie de l'État et la défense d'une certaine éthique de la vie et de la société".

L'élu du Vaucluse ambitionne "une véritable mise à jour" du "logiciel gaulliste, souverainiste, patriote et républicain".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Korian conclut un partenariat avec CAREIT et Primonial REIM dans le cadre du programmede reconfiguration de son parc immobilier, destiné à accélérer...

Publié le 22/10/2018

L'événement économique de la semaine en Europe est programmé jeudi avec la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE

Publié le 22/10/2018

Le groupe de services pétroliers Halliburton a dévoilé des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre. Il a vu son bénéfice net bondir de 19,2% à 435 millions de dollars. Corrigé…

Publié le 22/10/2018

Après s’être effondrée de 25,66% vendredi, l’action Sopra Steria continue de subir les foudres des investisseurs : -4,61% à 85,80 euros. Trois mois après l’annonce de résultats semestriels…

Publié le 22/10/2018

    Information relative au nombre total…