En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 417.07 PTS
-
5 418.00
-
SBF 120 PTS
4 335.14
-
DAX PTS
12 686.29
-0.62 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
-0.51 %
1.163
-0.10 %

Jour de carence: pour Hamon, "l'Etat fait des économies sur les gens qui partent en maladie"

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
L'ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon le 18 mai 2017 à Saint-Cloud
L'ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon le 18 mai 2017 à Saint-Cloud ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

L'ancien candidat à la présidentielle Benoît Hamon (ex-PS) a regretté vendredi le rétablissement annoncé par le gouvernement du jour de carence dans la fonction publique, affirmant que "l'Etat va faire des économies sur les arrêts maladie de ses fonctionnaires".

"Il y a des jours de carence dans le privé, mais ils sont compensés financièrement" dans la plupart des grandes entreprises, a fait valoir sur RTL l'ancien ministre socialiste, qui a quitté le PS pour fonder le "mouvement du 1er juillet".

"L'Etat va faire des économies sur les arrêts maladie de ses fonctionnaires, c'est une manière de moins bien indemniser ceux qui sont en arrêt maladie au motif de lutter contre l'absentéisme", a jugé M. Hamon.

"La réalité c'est qu'on devrait s'interroger sur la souffrance au travail", a-t-il poursuivi. "Il y a toujours des abus, mais à partir des abus, on ne peut pas expliquer aujourd'hui qu'il y ait autant d'arrêts maladie dans certaines administrations, qui sont liés à des méthodes de management, à une perte de sens".

Commentant les premiers éléments de calendrier des mesures de l’exécutif, notamment la hausse de la CSG annoncée pour 2018, Benoît Hamon a estimé que "ceux qui allaient mal hier iront un peu plus mal demain, hélas".

"Pour faire simple, les gens qui allaient bien avant vont toujours bien et eux ne sont pas mécontents. Ceux qui n'allaient pas bien avant, aujourd'hui peuvent se poser la question de savoir en quoi ils vont pouvoir d'une manière ou d'une autre bénéficier des politiques mises en oeuvre".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Les actions nouvelles seront admises aux négociations sur le marché Euronext sur la même ligne de cotation que les actions SQLI existantes...

Publié le 19/07/2018

ALTUR Investissement publie son Actif Net Réévalué (ANR) au 30 juin...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

"Avec cette opération, Spie conforte sa position parmi les groupes européens qui ont le plus fort pourcentage de salariés actionnaires"...

Publié le 19/07/2018

Neopost intègre le palmarès Truffle 100 directement à la 7e place...