5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Jour de carence: Martinez demande d'"arrêter d'opposer les salariés"

| AFP | 177 | Aucun vote sur cette news
Philippe Martinez répond aux journalistes durant le défilé du 1er mai 2017 à Paris
Philippe Martinez répond aux journalistes durant le défilé du 1er mai 2017 à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a regretté vendredi à propos du rétablissement du jour de carence des fonctionnaires que le gouvernement oppose les salariés du public et du privé au lieu de "s'occuper des vrais problèmes".

"Posons les vrais problèmes et arrêtons d'opposer les salariés entre eux public/privé, arrêtons de culpabiliser les salariés", a déclaré M. Martinez sur LCI.

"On veut culpabiliser les fonctionnaires, on veut les opposer au reste de la population. Il y a besoin de services publics, il y a besoin de fonctionnaires, ils sont au service de la population et on en manque", a-t-il martelé.

"Ceux qui ont des droits sont devenus des privilégiés, et la norme devrait être ceux qui n'ont pas de droits", a-t-il regretté.

Comme souhaité par Emmanuel Macron avant son élection à la présidence de la République, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé jeudi le rétablissement d'un jour de carence pour les fonctionnaires dès 2018, destiné notamment à "rétablir de l'équité entre le public et le privé", lors des états généraux des comptes de la nation à Bercy.

Le jour de carence consiste, en cas d'arrêt maladie, à supprimer la rémunération le premier jour d'absence. Mis en place pour les fonctionnaires le 1er janvier 2012, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il avait été supprimé par François Hollande en janvier 2014. Marylise Lebranchu, alors ministre de la Fonction publique, avait jugé cette mesure "injuste, inutile et inefficace".

Tandis que, dans le privé, le salarié en arrêt maladie ne perçoit une indemnité qu'à partir du quatrième jour de maladie (trois jours de carence) mais voit sa perte de salaire souvent compensée par son employeur, à l'exception des petites PME ou encore des artisans, ce n'est pas le cas dans la fonction publique, où il n'y a pas de compensation financière.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS