En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 076.49 PTS
-0.79 %
5 078.50
-0.74 %
SBF 120 PTS
4 069.76
-0.83 %
DAX PTS
11 536.56
-0.45 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.145
-0.04 %

Jérusalem: le PCF demande à Macron une médiation pour "une solution à deux Etats"

| AFP | 301 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron (D) et le président israélien Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse commune à l'Élysée, le 10 décembre 2017
Emmanuel Macron (D) et le président israélien Benjamin Netanyahu lors d'une conférence de presse commune à l'Élysée, le 10 décembre 2017 ( PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP/Archives )

Le parti communiste a demandé mardi au président Emmanuel Macron de "prendre l'initiative politique" d'une médiation internationale pour une solution à deux Etats, Israël et la Palestine, quelques jours après la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale israélienne.

"En ce 10 décembre, journée internationale des droits humains, le président français a manqué de prendre l'initiative politique qui était et demeure vivement attendue de la France à travers le monde pour relancer un véritable processus politique de paix au moyen d'une médiation internationale multilatérale", a déclaré le PCF dans un communiqué.

A l'occasion de sa rencontre dimanche avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le parti communiste a regretté que M. Macron ait "évoqué un +gel de la colonisation+" mais ait "préféré renvoyer les protagonistes à un hypothétique tête-à-tête, en appelant Benjamin Netanyahu à +des gestes courageux envers les Palestiniens+".

Evoquant les violences qui "redoublent" dans les territoires palestiniens, notamment à Gaza, le PCF a estimé que le président "aurait pu s'appuyer sur le vote du Parlement français en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien".

Il a annoncé le lancement d'une "large campagne de pétition électronique adressée au président Macron" sur ce sujet.

Le PCF a également demandé des efforts diplomatiques pour, "conformément aux préoccupations exprimées par le ministère des Affaires étrangères, obtenir la libération de notre compatriote, le jeune avocat Salah Hamouri".

"Rien ne serait pire que de prendre acte de la décision américaine sans réagir: la reconnaissance, au côté d'Israël, de l'Etat palestinien dans les frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est pour capitale doit devenir une priorité des gouvernements attachés à la paix, au respect du droit et à une solution politique juste", a ajouté le PCF.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/10/2018

Le ministre italien de l'Economie, Giovanni Tria, et le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, lors d'une conférence de presse à Rome, le 18 octobre 2018 ( Alberto…

Publié le 19/10/2018

Groupe Open a enregistré au troisième trimestre une croissance de son chiffre d'affaires de +3,6%, dont +3,1% organique, à 75 millions d'euros. Sur les 9 premiers mois 2018, la croissance de…

Publié le 19/10/2018

Le prince Harry de Grande-Bretagne et son épouse Meghan participent à un évènement organisé par l'association de surfers OneWave, sur la plage de Bondi Beach à Sydney, le 19 octobre 2018 (…

Publié le 19/10/2018

Le tueur en série Michel Fourniret arrive au Palais de Justice de Charleville-Mézieres, dans le nord de la France, le 16 avril 2008 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )Une première depuis…

Publié le 19/10/2018

La ministre des Sports Roxana Maracineanu à sa sortie du palais de l'Elysée à l'issue du conseil ministériel, le 17 octobre 2018 ( Bertrand GUAY / AFP )"On a vraiment assez d'argent pour…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Inside Secure a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars, en baisse de 21%. Le spécialiste des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés…

Publié le 19/10/2018

Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine de production en Asie. Une société industrielle asiatique, nouveau client du groupe, vient de…

Publié le 19/10/2018

L’année 2018 devrait être un bon millésime pour Porsche. Compte tenu de ses ventes à neufs mois, le constructeur de véhicules haut de gamme espère bien réitérer sa performance record de…

Publié le 19/10/2018

Bigben a remporté un appel d'offres de grande envergure en étant sélectionné par Orange Espagne pour fournir exclusivement l'ensemble des accessoires mobiles proposés par plus de 1.000 boutiques…

Publié le 19/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre enfonce le niveau de support des 4.5 euros, accentuant la dynamique négative sur le titre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI évolue en territoire…