5 241.66 PTS
-0.22 %
5 261.00
+0.58 %
SBF 120 PTS
4 192.26
-0.24 %
DAX PTS
12 569.17
+0.00 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.21 %
5 973.60
+0.00 %
Nikkei PTS
19 909.50
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Jean-Vincent Placé, violemment agressé à Paris, songe à arrêter la politique

| AFP | 250 | Aucun vote sur cette news
Le sénateur de l'Essonne et ex-secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé à Paris, le 3 juin 2016
Le sénateur de l'Essonne et ex-secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé à Paris, le 3 juin 2016 ( Christophe Petit Tesson / POOL/AFP/Archives )

Le sénateur de l'Essonne et ex-secrétaire d'Etat Jean-Vincent Placé a déclaré mardi soir à l'AFP avoir été violemment agressé pendant le week-end à Paris, un incident qui le fait sérieusement réfléchir à arrêter la vie politique.

Lors de cette agression, qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans une rue de la capitale, l'élu écologiste a été frappé par trois individus, qui lui ont dérobé son téléphone portable, sa montre et sa carte bleue, confirmant en partie une information de RTL.

M. Placé a notamment été blessé au dos, a eu la lèvre fendue et une dent cassée, a-t-il précisé. Il s'est vu prescrire à l'hôpital une incapacité totale de travail de six jours et a déposé plainte.

"J'aime beaucoup la politique mais cette agression me fait réfléchir à arrêter", a-t-il dit à l'AFP. Est-ce à dire qu'il va renoncer à se représenter aux élections sénatoriales, le 24 septembre ? "En tout cas, ma réflexion est très avancée", a déclaré l'ancien secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2017

La banque italienne aurait sondé l'Allemagne...

Publié le 21/09/2017

L'opération devrait aboutir dans les prochaines semaines...

Publié le 21/09/2017

Un rapport du SNDJ semble accabler le cimentier pour son comportement en Syrie...

Publié le 21/09/2017

Le haut fonctionnaire remplace Christian Masset...

Publié le 21/09/2017

Un plan démarre dès aujourd'hui...

CONTENUS SPONSORISÉS