En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 765.0
-
SBF 120 PTS
3 776.40
-
DAX PTS
10 740.89
-
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.67 %
1.139
+0.17 %

Jean-Marie Le Pen a quitté l'hôpital et va reprendre ses engagements

| AFP | 316 | Aucun vote sur cette news
Jean-Marie Le Pen dédicace ses Mémoires dans une librairie à Paris, le 10 mars 2018
Jean-Marie Le Pen dédicace ses Mémoires dans une librairie à Paris, le 10 mars 2018 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Jean-Marie Le Pen, 90 ans, hospitalisé depuis une dizaine de jours, a rejoint vendredi son domicile près de Paris d'où il va reprendre ses engagements, a annoncé son entourage.

"Convalescent, Jean-Marie Le Pen a quitté l'hôpital et rejoint son domicile des Hauts-de-Seine", a indiqué dans un communiqué son conseiller Lorrain de Saint Affrique.

A son agenda figurent "plusieurs engagements qui avaient dû être différés, et la dernière main au tome 2 de ses mémoires", a-t-il ajouté.

Jean-Marie Le Pen, qui a présidé le FN près de 40 ans et en a été exclu en 2015, avait été hospitalisé le 25 septembre en raison d'une "fièvre persistante", mais tout risque d'infection bactérienne avait été écarté.

Le cofondateur du Front national, devenu en juin Rassemblement national, avait déjà été hospitalisé une dizaine de jours en juin, près de Paris, pour une "complication pulmonaire dangereuse" d'origine bactérienne, après une première hospitalisation pour une grippe contractée début avril.

Il avait fêté ses 90 ans à l'hôpital, le 20 juin.

En raison de cette hospitalisation, M. Le Pen n'a pu être présent à son procès mercredi pour des propos visant les homosexuels.

Il était poursuivi par le parquet de Paris pour provocation à la haine ou à la violence et injure publique envers les homosexuels, et notamment le policier tué dans l'attentat des Champs-Elysées en 2017.

Le parquet de Paris a requis un total de 8.000 euros d'amende pouvant se transformer en emprisonnement à son encontre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Après prise en compte du résultat semestriel, les capitaux propres part du Groupe au 30 septembre 2018 sont positifs et s'élèvent à 1 ME...

Publié le 18/12/2018

Le paiement en numéraire et/ou la livraison des actions seront effectués à compter du 15 février 2019...

Publié le 18/12/2018

Claude Tempé quitte ses fonctions. Sylvestre Blavet lui succède...

Publié le 18/12/2018

Cet ensemble de sociétés vend aux grandes surfaces de bricolage et grandes surfaces alimentaires en France et en Espagne une gamme très complète de robinetterie pour les salles de bain et les…

Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...