En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
-
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

"Je suis une femme de droite", assure Calmels après le rappel à l'ordre de Wauquiez

| AFP | 532 | Aucun vote sur cette news
Virginie Calmels (2e g) écoute le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, lors d'une réunion au siège du parti, le 18 avril 2018 à Paris
Virginie Calmels (2e g) écoute le président des Républicains (LR), Laurent Wauquiez, lors d'une réunion au siège du parti, le 18 avril 2018 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Virginie Calmels, la numéro 2 des Républicains recadrée dimanche par Laurent Wauquiez après des propos critiquant un tract du parti, a assuré lundi être "une femme de droite" et vouloir "continuer" à participer au "rassemblement" de sa famille politique.

Se disant "légitimiste", elle a rappelé sur Sud Radio que Laurent Wauquiez avait été élu à la tête du parti en décembre "avec 75% des suffrages".

"Je ne souhaite pas l'explosion de la droite et encore moins la montée des extrêmes, du populisme et du Front national. Donc c'est pour ça que j'ai fait cette démarche, je continue à la faire", a-t-elle dit, évoquant le "tandem" que M. Wauquiez a souhaité faire avec elle, "au nom du rassemblement de la famille".

"C'est ce rassemblement qui permettra à la droite de survivre et j'y participerai autant que je peux", a-t-elle insisté.

"Je ne change pas de conviction, j'ai toujours voté à droite, je suis une femme de droite, libérale, pro-européenne, et déterminée à ce que notre pays ne soit pas dans une droite molle sur les sujets notamment régaliens", a-t-elle poursuivi, jugeant nécessaire pour la France de "lutter contre le communautarisme, l'immigration; on doit choisir notre immigration et instaurer des quotas", a-t-elle estimé.

"On a beaucoup instrumentalisé des propos", a-t-elle aussi dit, expliquant que sa "marque de fabrique" était de "dire ce qu'elle pense": "non je n'ai pas validé ce tract".

Mme Calmels avait regretté jeudi que le tract du parti titré "Pour que la France reste la France" n'ait pas été validé par les instances dirigeantes "créées par Laurent Wauquiez", y voyant "un dysfonctionnement". Elle avait aussi jugé ce tract "un peu déséquilibré" et "peut-être inutilement anxiogène".

Dimanche, M. Wauquiez et son conseiller politique Brice Hortefeux ont rappelé à l'ordre Mme Calmels, le premier l'appelant à la responsabilité, le second évoquant un "impératif de solidarité".

La numéro 2 de LR a indiqué lundi qu'elle n'avait "pas distribué ce tract sur le terrain car elle était (ce week-end, NDLR) dans une fédération qui a fait le choix d'un autre tract".

"Ce n'est pas le slogan qui me choque, je suis une vraie patriote", a-t-elle fait valoir. "En revanche ma différence de sensibilité s'exprime notamment souvent dans le domaine économique parce que je suis une libérale, et je suis toujours choquée quand mon camp parle de cadeaux aux riches par exemple, ce n'est pas ma ligne politique", a-t-elle dit.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…