En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
-
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
-
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 497.49
-0.09 %

Italie : Giuseppe Conte, un juriste discret

| AFP | 467 | Aucun vote sur cette news
Giuseppe Conte parle à la presse après un entretien avec le président italien Sergio Mattarella le 27 mai 2018
Giuseppe Conte parle à la presse après un entretien avec le président italien Sergio Mattarella le 27 mai 2018 ( Vincenzo PINTO / AFP )

Giuseppe Conte, qui sera très probablement désigné jeudi soir chef du gouvernement populiste italien pour la seconde fois en un un peu plus d'une semaine, est un avocat et professeur de droit de 53 ans, inconnu du grand public il y a encore dix jours.

Proposé par la Ligue (extrême droite) et le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème), il avait été nommé président du conseil (Premier ministre) le 23 mai, avant de jeter l'éponge dimanche, après le veto spectaculaire du chef de l'Etat sur le nom du ministre des Finances qu'il proposait alors.

Dimanche soir, ce professeur de droit retournait à l'anonymat avant de reprendre dès cette semaine ses cours, qu'il donnait encore jeudi matin, à l'université de Florence, retrouvant ses élèves presque aussi vite qu'il les avait quittés.

Mais la vie politique italienne étant ce qu'elle est, c'est vraisemblablement lui qui sera aux côtés du président italien samedi à Rome à l'occasion de la fête nationale, avant de partir pour le Canada afin de prendre part à son premier sommet du G7, dont aucun des autres participants n'a encore eu l'occasion de le rencontrer.

Le président français, Emmanuel Macron, l'avait toutefois appelé pour lui apporter son soutien dans la formation de son gouvernement, quelques heures avant qu'il ne soit contraint de renoncer.

Avant le 23 mai, la seule apparition publique dans un contexte politique de cet universitaire discret à la mèche brune rebelle datait de quelques jours avant les élections du 4 mars, quand le M5S l'avait présenté en tant que possible ministre de l'Administration publique.

"C'est un expert absolu en simplification, +débureaucratisation+, rationalisation de la machine administrative que tant de nos entreprises demandent", assure Matteo Salvini, lee patron de la Ligue.

Né en 1964 à Volturara Appula, un village de 500 habitants dans les Pouilles (sud), Giuseppe Conte a grandi auprès d'un père secrétaire communal et d'une mère maîtresse d'école à San Giovanni Rotondo, la ville de Padre Pio, le saint le plus révéré d'Italie.

Il sera le premier chef du gouvernement à être originaire du sud de l'Italie en près de 30 ans. "C'est quelqu'un qui vient de la périphérie de ce pays (...), qui s'est fait tout seul, un dur", a affirmé Luigi Di Maio, le chef de file du M5S.

Giuseppe Conte a fait de brillantes études de droit à la Villa Nazareth, une université catholique pour étudiants défavorisés à Rome.

Son CV évoque ensuite des séjours de "perfectionnement" pendant l'été dans les universités les plus prestigieuses du monde : Yale, New York University, la Sorbonne, Cambridge...

- Polémique sur son CV -

Ces quelques lignes ont provoqué une polémique parce que plusieurs de ces établissements, interrogés par l'AFP, ont expliqué ne pas avoir trace de lui. Ses séjours étaient essentiellement des activités de recherches personnelles dans les bibliothèques des établissements.

Dans le même temps, il a enseigné dans des facultés de droit en Sardaigne, à Rome, à Florence et à Malte et était jusqu'à récemment professeur de droit privé à Florence, tout en exerçant dans un cabinet d'avocats de la capitale.

Il a aussi été membre du conseil d'administration de l'Agence spatiale italienne, consultant juridique de la Chambre de commerce de Rome et membre du comité de surveillance de plusieurs compagnies d'assurances en faillite.

Séparé de son épouse, il a un fils de 10 ans avec lequel il partage sa passion pour le football.

Lui qui a voté à gauche la majeure partie de sa vie aura à diriger des ministres d'extrême droit. "Je pense que les schémas idéologiques du XXe siècle ne sont plus adéquats", a-t-il expliqué un jour, selon la presse.

Et faute de se mettre d'accord sur un poids lourd politique, le M5S et la Ligue ont eu recours, pour la deuxième fois, à cet expert qui n'a jamais été élu, un comble pour ces deux partis qui ont passé les dernières années à pourfendre les divers gouvernements techniques ou de coalition.

"Il était dans mon équipe, 11 millions d'Italiens ont voté pour lui", a rétorqué M. Di Maio. "Tous les Premiers ministres sont politiques", a ajouté M. Salvini.

Il ne semble de toute façon pas du genre à se décourager facilement. Sur son compte WhatsApp, il a mis en exergue cette citation attribuée à John Kennedy : "Chaque réussite commence par la volonté d'essayer".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Alors qu'Air France KLM cherche son nouveau PDG, la compagnie néerlandaise KLM s'est plainte de ne pas être suffisamment considérée. Son conseil réclame un changement de gouvernance, selon le…

Publié le 22/06/2018

Montrouge, France, le 22 juin (22H00 CEST), 2018 DBV Technologies annonce les résultats de son Assemblée générale ordinaire et extraordinaire 2018 et la nomination…

Publié le 22/06/2018

Un résumé de l'Assemblée générale sera bientôt disponible sur le site Noxxon...

Publié le 22/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles sera au moins égal à la moyenne pondérée par les volumes des 5 dernières séances de bourse...

Publié le 22/06/2018

Le Groupe a souhaité clarifier sa politique de marques et décidé ainsi de se concentrer sur Somfy et les marques associées...