En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 393.74 PTS
+0.56 %
5 399.5
+0.68 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.39 %
DAX PTS
12 219.02
+0.50 %
Dowjones PTS
26 441.93
+0.74 %
7 470.06
-0.32 %
1.169
+0.15 %

Italie: Corbière dénonce un discours "souvent xénophobe"

| AFP | 273 | Aucun vote sur cette news
Le député de la France Insoumise (LFI) Alexis Corbière à l'Assemblée nationale, à Paris, le 27 juin 2017
Le député de la France Insoumise (LFI) Alexis Corbière à l'Assemblée nationale, à Paris, le 27 juin 2017 ( Patrick KOVARIK / AFP/Archives )

Alexis Corbière, député de La France insoumise, a critiqué mardi "un discours souvent xénophobe" de la part de la Ligue du Nord italienne et de "certains responsables" du Mouvement 5 étoiles, dans lequel son parti ne peut "évidemment" pas se reconnaître.

"Je suis pour la fin de l'austérité, je suis pour des politiques de relance", a commencé le député de Seine-Saint-Denis sur RFI. "Le problème c'est que là ce sont des forces d'extrême droite", a-t-il regretté.

"Il y a un discours souvent xénophobe qui remonte notamment de la Ligue du Nord, et puis même de la part de certains responsables de +5 étoiles+, qui fait que ce n'est pas un discours évidemment dans lequel La France insoumise peut se reconnaître", a affirmé l'élu LFI.

Le président italien poursuit mardi ses consultations après avoir reçu la proposition du Mouvement 5 étoiles (antisystème) et de la Ligue (extrême droite) de nommer Giuseppe Conte, un juriste de 54 ans inconnu du grand public, pour diriger le pays.

Le programme commun révélé vendredi par le M5S et la Ligue promet des baisses drastiques d'impôts, l'instauration d'un revenu de citoyenneté, l'abaissement de l'âge de la retraite dans le deuxième pays le plus vieux du monde, mais aussi une fermeté inédite contre la corruption ou encore un tour de vis sécuritaire, anti-immigrés et anti-islam.

"Il y a parfois des choses qui sont dites qui peuvent ressembler à des solutions qui sont de bon sens, reste à savoir de quelle manière tout cela va être appliqué", a également jugé M. Corbière.

"Il y aura nécessairement un rapport de force qui aura lieu. Peut-être que cette extrême droite et le Mouvement 5 étoiles plieront devant les exigences européennes", a-t-il poursuivi, fustigeant certains "parallélismes de forme qui sont faits en France", entre son mouvement et les antisystème italiens.

"Face à des Renzi, qui était un peu le M. Valls italien, la différence c'est qu'en Italie il n'y avait pas de force" semblable à La France insoumise, selon M. Corbière, qui voit son parti comme une alternative en France qui permettrait d'"éviter le même scénario" qu'en Italie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Spineway a procédé ce jour au remboursement de 50% des 44 ORNANE restant en la possession du fonds d'investissement YA II PN

Publié le 19/09/2018

Les produits opérationnels de Transgene se sont élevés à 3,6 ME au 30 juin 2018 contre 3,9 ME un an plus tôt...

Publié le 19/09/2018

Le résultat net bondit de 46%

Publié le 19/09/2018

Du 25 septembre au 4 octobre, les actionnaires pourront choisir un paiement de cet acompte sur dividende en actions nouvelles