En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 591.69 PTS
+0.20 %
5 516.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 424.76
+0.21 %
DAX PTS
12 313.16
+0.63 %
Dowjones PTS
26 637.95
-0.07 %
7 810.71
+1.26 %
1.118
-0.35 %

Islamisme radical: quatre écoles hors contrat et sept lieux de cultes fermés depuis début 2018

| AFP | 221 | 4 par 1 internautes
Edouard Philippe à Strasbourg le 11 avril pour le comité interministériel consacré à la lutte contre la radicalisation
Edouard Philippe à Strasbourg le 11 avril pour le comité interministériel consacré à la lutte contre la radicalisation ( FREDERICK FLORIN / AFP )

Quatre écoles musulmanes hors contrat, sept lieux de culte et 89 petits commerces ont été fermés en un peu plus d'un an dans le cadre de la lutte contre l'islamisme radical et la radicalisation, a annoncé jeudi le Premier ministre Edouard Philippe.

Depuis un premier comité interministériel consacré à la lutte contre la radicalisation en février 2018, "quatre écoles musulmanes hors-contrat, sept lieux de culte, dont la mosquée salafiste As-Sunna d'Haumont (dans le Nord, NDLR), huit établissements culturels ou associatifs, 89 débits de boissons ont été fermés", a-t-il dit lors d'un déplacement à Strasbourg.

Par ailleurs, depuis avril 2018, "près de 300" étrangers en situation irrégulière inscrits dans le fichier de signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT) ont été expulsés "ou ont quitté volontairement le territoire national", a-t-il ajouté.

Début avril, ce fichier a atteint 20.904 individus, dont 11.152 fiches actives et 9.752 fiches clôturées, selon Matignon. Constitué de 78% d'hommes et de 2,7% de mineurs, il comprend 27% d'individus "déclarés convertis" à l'islam.

Quatre mois après l'attentat jihadiste visant le marché de Noël de Strasbourg, Edouard Philippe a réuni jeudi matin dans le quartier du Neuhof un comité interministériel consacré à la prévention de la délinquance et de la radicalisation, avec une petite dizaine de membres du gouvernement.

Le chef du gouvernement n'a pas détaillé les villes ou les régions où avaient eu lieu ces fermetures, mais indiqué qu'elles avaient eu lieu "dans les quartiers dans lesquels nous avons concentré notre action".

Quant à la récente loi Gatel, qui durcit depuis avril 2018 le régime d'ouverture des établissements scolaires hors contrat, la procédure d'opposition à l'ouverture a été engagée "à 15 reprises", a-t-il par ailleurs précisé.

La fermeture de lieux de culte avait elle été facilitée par la loi sur la sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme d'octobre 2017.

Les "débits de boisson" visés concernent principalement des kebabs, salons de thé, bars à chicha, mais aussi des bars qui vendent de l'alcool mais dont les patrons sont proches de la mouvance radicale, selon des sources policières.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2019

Au 1er trimestre 2019, le chiffre d'affaires de CIS ressort à 57 ME contre 57,2 ME pour la même période de 2018...

Publié le 24/04/2019

Carrefour a affiché, au premier trimestre 2019, un chiffre d’affaires de 20,016 milliards d'euros, en croissance de +0,5% à changes constant et +2,7% en comparable. En France, dans un nouveau…

Publié le 24/04/2019

Au premier trimestre 2019, CRIT réalise un chiffre d'affaires de 582,4 ME en croissance de 3,2%...

Publié le 24/04/2019

Michelin vient de réaliser son point d’activité du premier trimestre 2019, au terme duquel il a confirmé sa guidance annuelle. Ainsi, le fabricant de pneumatiques a publié des ventes de 5,8…