5 453.58 PTS
+0.00 %
5 414.00
+0.14 %
SBF 120 PTS
4 351.13
+0.00 %
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 467.87
+0.66 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Irma: Pénicaud promet d'adapter temporairement le droit du travail à Saint-Martin

| AFP | 318 | Aucun vote sur cette news
La ministre du Travail Muriel Pénicaud arrive le 17 octobre 2017 à Paris
La ministre du Travail Muriel Pénicaud arrive le 17 octobre 2017 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP )

Muriel Pénicaud promet une adaptation temporaire du droit du travail à Saint-Martin pour aider l'île à "redémarrer" son économie après le passage de l'ouragan Irma, a annoncé le ministère du Travail dans un communiqué dimanche.

Le gouvernement déposera plusieurs amendements au projet de loi de ratification des ordonnances en janvier "afin d'adapter temporairement le droit du travail à la situation de Saint-Martin et favoriser la reprise de l'activité économique et le respect des droits des salariés", écrit le ministère.

Il annonce aussi une exonération du financement du contrat de sécurisation professionnelle (CSP) par les entreprises. Ce dispositif prévoit en cas de licenciement économique un accompagnement renforcé du salarié (formation, suivi par Pôle emploi) et une allocation correspondant à 75% de son ancien salaire.

L'exonération "permettra de sauver plusieurs entreprises et plusieurs centaines d'emplois dans l'ile", assure le ministère, qui annonce également la création d'un centre de formation d'apprentis.

La ministre prévoit également pour les entreprises une "adaptation" des règles de chômage partiel. Ce dispositif permet à un salarié touché par une réduction de son temps de travail de toucher une indemnité versée par son employeur, qui de son côté reçoit une allocation d'activité partielle cofinancée par l'État et l'Unédic.

Les entreprises pourront "exceptionnellement bénéficier d'une aide", même si elles vont au delà de la limite autorisée de 1.000 heures d'activité partielle par salarié et par an.

Le chômage partiel permet au salarié de toucher 70% d'un smic brut (soit 85% d'un smic net).

Ces salariés au chômage partiel auront également accès à un plan de formation, "permettant le maintien du salaire à 100%, sans aucun coût pour l'entreprise".

Muriel Pénicaud est en déplacement dans les Antilles françaises jusqu'à lundi (Guadeloupe, Martinique, Saint Martin).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/04/2018

Ipsos a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de 5,9% au premier trimestre, à 367 millions d’euros. En l'absence d'effet de périmètre, ce sont les effets de change qui conduisent à…

Publié le 27/04/2018

  Assemblée Générale Mixte du 18 mai 2018 Modalité de mise à disposition des documents préparatoires à l'Assemblée Les actionnaires de la Société sont…

Publié le 27/04/2018

Airbus a enregistré au premier trimestre un bénéfice net de 283 millions d'euros, en recul de 31%, et un résultat opérationnel (Ebit) ajusté de 14 millions d'euros contre -19 millions d'euros,…

Publié le 27/04/2018

Rexel a dévoilé un bénéfice net récurrent (résultat net ajusté de l'effet non récurrent du cuivre, des autres produits et autres charges, des charges financières non récurrentes) de 68,2…

Publié le 27/04/2018

Renault dévoile une hausse limitée de son chiffre d'affaires au premier trimestre, victime d'effets de change adverses...