En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 907.72 PTS
-0.04 %
4 900.5
-0.02 %
SBF 120 PTS
3 901.52
-0.00 %
DAX PTS
10 944.60
+0.14 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.06 %

Iran: l'accès aux réseaux sociaux restreint sur les téléphones portables

| AFP | 717 | Aucun vote sur cette news
Des étudiants iraniens lors d'une manifestation pour dénoncer les difficultés économiques du pays à Téhéran le 30 décembre 2017
Des étudiants iraniens lors d'une manifestation pour dénoncer les difficultés économiques du pays à Téhéran le 30 décembre 2017 ( STR / AFP )

L'accès en Iran aux réseaux sociaux Telegram et Instagram sur les téléphones portables a été de nouveau restreint dimanche après-midi, après trois jours de manifestations anti-gouvernementales à travers le pays, ont rapporté plusieurs agences de presse iraniennes.

"Les hauts responsables chargés de la sécurité ont décidé de bloquer provisoirement Telegram et Instagram", a affirmé le site de la télévision d'Etat citant une "source informée".

Les autorités accusent des groupes "contre-révolutionnaires" basés à l'étranger d'utiliser les réseaux sociaux, en particulier Telegram, pour appeler les gens à manifester et faire usage de cocktails Molotov et d'armes à feu.

"Hier soir, certains éléments contre-révolutionnaires ont utilisé les réseaux sociaux pour apprendre aux gens l'utilisation d'armes à feu et de cocktails Molotov", a déclaré à la télévision d'Etat, le ministre des Télécommunications, Mohammad Javad Azari.

Il a prévenu que "des mesures seraient prises par le Conseil suprême de la sécurité nationale, si la contre-révolution cherche à utiliser les réseaux sociaux pour provoquer des troubles".

Le ministre avait accusé samedi un canal du réseau crypté Telegram d'encourager le "soulèvement armé".

Le patron de la messagerie cryptée, Pavel Durov, avait par la suite annoncé la fermeture sur Telegram de la chaîne Amadnews --près de 1,4 million d’abonnés--, pour avoir incité à la "violence".

Mais immédiatement, d'autres canaux sont apparus sur Telegram, notamment sedaimardom qui a atteint plus de 700.000 abonnés en quelques heures, appelant les gens à manifester et diffusant des vidéos de rassemblements.

"Les autorités iraniennes ont bloqué l'accès à Telegram pour la majorité des Iraniens après notre refus de fermer (voix du peuple) et d'autres canaux qui appellent à des manifestations pacifiques", a réagi M. Pavel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

All Nippon Airways (ANA) recevra dans les prochains mois son premier A380...

Publié le 13/12/2018

La compagnie aérienne caribéenne Bahamasair a signé un contrat de maintenance globale (GMA) de trois ans avec ATR, une coentreprise à parts égales entre Airbus et Leonardo. Le GMA couvre…

Publié le 13/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 13/12/2018

Plastic Omnium s’offre un bol d’air frais aujourd’hui en Bourse, à la faveur d’un gain de 4,59% à 20,15 euros. A l’occasion de sa journée Investisseurs, l’équipementier automobile…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 13 décembre 2018 par l'AMF, la société Invesco Ltd...