En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 480.50
+0.74 %
SBF 120 PTS
4 395.54
+0.68 %
DAX PTS
12 410.72
+0.68 %
Dowjones PTS
26 726.27
+0.26 %
7 570.04
+0.01 %
1.174
-0.31 %

Interpellé par des retraités, Macron "assume"

| AFP | 533 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron au Centre de formation des apprentis (CFA) des Compagnons du devoir et du Tour de France à Tours, le 14 mars 2018
Emmanuel Macron au Centre de formation des apprentis (CFA) des Compagnons du devoir et du Tour de France à Tours, le 14 mars 2018 ( BENOIT TESSIER / POOL/AFP )

Interpellé mercredi par des retraités se plaignant de la baisse de leurs revenus, Emmanuel Macron leur a répondu qu'il "assumait" ses réformes et demandé "un effort pour aider les jeunes actifs", avant de remarquer: "il y en a qui râlent et qui ne veulent pas comprendre, c'est la France".

En arrivant au Centre de formation des apprentis (CFA) des Compagnons du devoir et du Tour de France à Tours, le chef de l’État a été hélé par plusieurs personne âgées: "on n'est pas contents", a dit une dame, à la veille d'un appel à manifester contre la hausse de la CSG sur les retraite, "on nous a vraiment pompés et on a travaillé toute notre vie", a dit une autre.

"On ne vous a pas pompés! On a baissé de 30% les cotisations salariales pour que les gens qui travaillent puissent payer vos retraites", a dit Emmanuel Macron, "j'assume".

Notant que les retraités d'aujourd'hui avait travaillé toute leur vie "pour payer la retraite de vos aînés", il a lancé un appel à la solidarité entre générations: "je vous demande un petit effort pour m'aider à relancer l'économie et les actifs".

"Si je ne fais pas cet effort pour ceux qui travaillent, il n'y aura personne pour payer vos retraites", a-t-il argumenté, en soulignant: "Vous êtes partis à la retraite au même âge que vos parents avec une espérance de vie de 10-15 ans de plus (...) je suis obligé" d'en tenir compte.

"Je sais, ça râle", a-t-il ajouté, "mais pour 40% des retraités, la CSG n'a pas été augmentée", a-t-il souligné. "Certains me disent je touche moins de 1.200 euros et vous m'avez augmenté", a-t-il poursuivi, "mais c'est parce qu'ils ont d'autres revenus, ils sont propriétaires".

Il a souligné en outre qu'avec la baisse de la taxe d'habitation, "certains seront gagnants, et assez vite".

"Je ne peux pas plaire à tout le monde", a-t-il conclu, "on est obligé de faire bouger les choses. Ça râle, je sais, mais on est dans un drôle de pays: quand on fait un geste, on empoche les choses et on oublie, sinon ça crie".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital…

Publié le 21/09/2018

Après -30% depuis le début d'année

Publié le 21/09/2018

Comme redouté, United Natural Foods est malmené. Le titre recule de 13,28% à 29,355 dollars suite à la publication de résultats trimestriels décevants. Au quatrième trimestre de son exercice…

Publié le 21/09/2018

La rencontre décisive aura lieu jeudi 27 septembre. Le nouveau patron d’Air France-KLM, Benjamin Smith, s’est en effet « engagé à négocier avec l'intersyndicale la semaine prochaine» «pour…

Publié le 21/09/2018

Ça se complique pour Engie en Belgique...