En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 782.5
+1.01 %
SBF 120 PTS
3 769.59
+0.00 %
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.137
+0.18 %

Intelligence artificielle: Washington veut garder ses technologies sensibles

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
Washington souhaite contrôler les ventes de
Washington souhaite contrôler les ventes de "plusieurs technologies émergentes qui sont nécessaires à la sécurité nationale des Etats-Unis" ( MANJUNATH KIRAN / AFP/Archives )

L'administration américaine envisage de réduire ses exportations de technologies sensibles, y compris celles nécessaires au développement de l'intelligence artificielle, pour des raisons de sécurité nationale.

Dans un contexte de frictions commerciales avec la Chine, accusée par Donald Trump de "vol" de propriété intellectuelle américaine, le département du Commerce a proposé cette semaine de contrôler les ventes de "plusieurs technologies émergentes qui sont nécessaires à la sécurité nationale des Etats-Unis".

Selon cette même source, ces techniques d'intelligence artificielle incluent le "réseau neuronal", le "deep learning" (ou "apprentissage profond"), le traitement automatique du langage naturel ou encore l'assistance virtuelle.

L'intelligence artificielle, qui peut être utilisée à des fins militaires, est l'élément clé de plusieurs produits informatiques commercialisés par des entreprises américaines: objets connectés, voitures autonomes, smartphones, etc.

Washington tient à "éviter" que le transfert de ces technologies "ait un impact négatif sur le leadership américain dans les secteurs scientifique, technologique, industriel et de l'ingénierie", selon la note publiée dans le journal officiel lundi.

Mais mettre fin aux exportations serait contre-productif pour Donald Trump et son gouvernement, selon Daniel Castro, vice-président de l'Information Technology and Innovation Foundation, un centre de réflexion basé à Washington.

"D'autres pays risquent de prendre des mesures identiques", a-t-il expliqué.

"Cela signifiera que les compagnies américaines seront privées de certains marchés", a-t-il ajouté, rappelant la nécessité "d'une collaboration internationale dans la recherche sur les technologies émergentes", y compris avec la Chine.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Paris / Londres, le 11 Décembre 2018 - Sodexo, leader mondial des Services de Qualité de Vie, annonce l'acquisition d'Alliance in Partnership (AiP), spécialiste de la…

Publié le 11/12/2018

Malgré la forte recommandation récente du Collegio Sindacale, le Conseil d’administration de Telecom Italia, composé majoritairement de membres soutenus par Elliott, a décidé le 6 décembre de…