En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
-
5 857.0
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 613.14
-
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 911.30
+0.11 %
8 402.61
+0.58 %
1.114
+0.03 %

Intelligence artificielle: l'Unesco mandatée pour travailler sur l'éthique

| AFP | 375 | 5 par 2 internautes
Les États membres de l'Unesco ont décidé jeudi de mandater cette agence de l'ONU pour travailler à l'élaboration de normes éthiques en matière d'intelligence artificielle
Les États membres de l'Unesco ont décidé jeudi de mandater cette agence de l'ONU pour travailler à l'élaboration de normes éthiques en matière d'intelligence artificielle ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Les États membres de l'Unesco ont décidé jeudi de mandater cette agence de l'ONU pour travailler à l'élaboration de normes éthiques en matière d'intelligence artificielle, a-t-on appris auprès de l'Unesco.

"Ce fut une décision à l'unanimité" de la part de pays aux positions très diverses sur ces questions, "c'est une belle journée !", s'est-on félicité au Secrétariat de l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, après la décision des 193 pays membres.

L'Unesco va donc faire appel à des experts internationaux qui travailleront au cours des 18 prochains mois "au premier instrument normatif mondial" dans ce domaine.

À l'ouverture de la conférence générale de l'institution (12-27 novembre), sa directrice générale, Audrey Azoulay, avait plaidé pour "la construction d'une vision partagée des questions d'éthique liées à l'intelligence artificielle" qui "s'appuie sur le réseau d'experts" de l'Unesco et sa "légitimité politique".

"L'intelligence artificielle dépasse le registre de l’innovation, c'est aussi une rupture anthropologique majeure qui nous place devant des choix éthiques", a-t-elle lancé en appelant la Conférence générale à "prendre une décision historique" en donnant ce mandat à l’Unesco.

Les experts vont donc réfléchir aux moyens d'encadrer le développement de l'IA par un certain nombre de grands principes, sans l'entraver pour autant.

Ils se pencheront sur tous les sujets qu'ils estimeront nécessaires, affirme-t-on à l'Unesco, liés par exemple à la diversité culturelle ou de genre, ou encore à la diffusion des savoirs et technologies, les pays en développement ne souhaitant pas rester en marge de cette révolution technologique.

Un des problèmes les plus souvent évoqués en matière d'IA sont les algorithmes discriminatoires, du fait des biais introduits par les humains.

L'IA est en effet basée sur l'apprentissage automatisé à partir de données insérées par le concepteur, que la machine analyse. Si cette matière première est biaisée, le résultat ne peut qu'en être faussé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

La Banque Centrale Européenne a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du Pilier 2 (P2R - Pilier 2 obligatoire) à partir du 1er janvier...

Publié le 11/12/2019

Air France-KLM exploite actuellement une flotte de 159 appareils Airbus...

Publié le 11/12/2019

Le patron de la FAA prévient que la certification de l'appareil n'interviendra pas avant 2020 et non en décembre, comme l'espérait Boeing.

Publié le 11/12/2019

Les fonds provenant des nouveaux titres devraient entrer dans la constitution du capital réglementaire de niveau 1 de Scor...

Publié le 11/12/2019

Ce projet d'environ 160 ME a été livré en 18 mois seulement...