5 541.99 PTS
+0.28 %
5 547.0
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 432.20
+0.27 %
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 141.65
+0.27 %
6 887.87
+0.78 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Inquiétudes autour de la baisse du budget consacré aux droits des femmes

| AFP | 217 | Aucun vote sur cette news
La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, à l'Assemblée nationale le 5 juillet 2017
La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, à l'Assemblée nationale le 5 juillet 2017 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Plusieurs associations ainsi que l'ancienne ministre Laurence Rossignol s'inquiètent lundi des restrictions budgétaires qui pourraient toucher le secrétariat d'Etat à l'Egalité femmes-hommes, craignant un impact sur la prévention des violences et l'accompagnement des victimes.

Ce week-end, le Journal du Dimanche a fait état de la "colère" d'associations, restées anonymes, récemment informées d'une possible réduction d'environ 25% des subventions allouées à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Ce chiffre n'a "aucun fondement", a rétorqué la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, convenant néanmoins dans une réponse adressée lundi à l'AFP d'"économies nécessaires, réalisées en priorité sur les frais de fonctionnement du ministère".

"La consigne nationale c'est de faire des économies, mais quand on voit la maigreur absolue du budget consacré aux droits des femmes, on craint forcément pour notre travail", déclare à l'AFP Emmanuelle Piet, présidente du Collectif français contre le viol (CFCV). "On a déjà le plus petit budget de l'Etat. Nous enlever un peu, c'est nous enlever beaucoup".

"On ne peut pas réduire le budget sans impacter les associations de terrain", estime Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes, craignant des licenciements et des fermetures de petites structures, notamment locales.

Au secrétariat d’État, où les arbitrages sont encore en cours, on se veut rassurant. "Les associations dont l'objet est l'accueil de femmes victimes de violences sexistes et sexuelles ne verront aucune baisse de subvention du ministère", assure Mme Schiappa.

Néanmoins, il n'y aura plus de reconduction automatique de subventions et deux critères seront étudiés avant une attribution : "les actions menées font-elles partie des priorités des missions du ministère ? Ces actions sont-elles effectives et efficaces ?", précise-t-elle.

Le budget dédié à l'égalité femmes-hommes représente 0,05% du budget de l'État, soit quelque 27 millions d'euros en 2016.

"Plus des deux-tiers de ces crédits sont affectés aux associations", rappelle lundi Laurence Rossignol, ancienne ministre chargée des Droits des femmes, dans une lettre adressée au Premier ministre, Edouard Philippe, et à Mme Schiappa.

"Sans elles, les femmes victimes de violence ne sont plus protégées, l'accès à la contraception et l'IVG n'est plus garanti, le système prostitutionnel prospère", défend la sénatrice de l'Oise, demandant "solennellement d'épargner le budget du secrétariat d'Etat".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Pour la saison estivale, il est un peu trop tôt pour évaluer les perspectives de réservations...

Publié le 22/01/2018

Oeneo a accéléré sa croissance au troisième trimestre 2017-2018 pour atteindre un chiffre d'affaires de 61,5 millions d'euros, en hausse de 11,8% (+12,7% à taux de change constants). Après 9…

Publié le 22/01/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL ALPES…

Publié le 22/01/2018

Prismaflex a fait état d’un chiffre d’affaires de 15,50 millions d’euros au titre du troisième trimestre de son exercice 2017/2018 (clos à fin décembre). Ce chiffre laisse apparaître une…

Publié le 22/01/2018

Axa a annoncé avoir conclu un accord afin d’acquérir Maestro Health, Inc, une société américaine de gestion numérique des couvertures de santé. Le montant de la transaction s’élèverait à…

CONTENUS SPONSORISÉS