En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-1.57 %
4 138.00
-1.9 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-1.67 %
DAX PTS
9 525.77
-0.47 %
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
-1.41 %

Infirmière poignardée dans les Deux-Sèvres: LFI tente un hommage à l'Assemblée

| AFP | 770 | 2.86 par 7 internautes
La députée La France insoumise (LFI) Caroline Fiat (débout), le 14 janvier 2020 à l'Assemblée nationale à Paris
La députée La France insoumise (LFI) Caroline Fiat (débout), le 14 janvier 2020 à l'Assemblée nationale à Paris ( Ludovic Marin / AFP/Archives )

La députée insoumise Caroline Fiat a voulu rendre hommage mardi à l'Assemblée nationale à l'infirmière poignardée jeudi par un patient dans les Deux-Sèvres, en réclamant une minute de silence, démarche à laquelle s'est opposé le président Richard Ferrand (LREM).

"Nous avons passé le week-end à n'entendre parler, bien malgré nous, que de l'élection municipale à Paris, occultant toute l'actualité, notamment le 14 février où le personnel hospitalier s'est mobilisé pour clamer son amour à l'hôpital public. Pire encore, a été passé sous silence le meurtre d'une jeune collègue (...) poignardée à mort par un patient", a déclaré cette aide-soignante de profession lors des questions au gouvernement.

Elle faisait référence à une infirmière âgée de 30 ans, tuée jeudi par arme blanche par un patient d'une unité psychiatrique à Thouars (Deux-Sèvres). Le jeune suspect a depuis été mis en examen.

"Dès qu'un fonctionnaire d'Etat décède dans l'exercice de ses fonctions, il est d'usage de lui rendre hommage par une minute de silence dans cet hémicycle", a poursuivi la députée, disant sa "grande surprise" qu'une demande en ce sens ait été refusée dans la matinée lors de la conférence des présidents de l'Assemblée.

Très émue, l'élue LFI a donc proposé d'utiliser le temps de parole lui restant pour rendre hommage à l'infirmière au nom de son groupe, plusieurs élus de gauche se levant dans la foulée.

"Mme Fiat, nous sommes tous sensibles à l'émotion provoquée par le drame que vous venez d'évoquer, mais ainsi que je l'ai indiqué au président de votre groupe, l'usage limite la pratique des minutes de silence à des cas exceptionnels et solennels, et il ne peut y avoir dans cet hémicycle de minutes de silence à l'initiative d'un député ou d'un groupe", lui a répondu Richard Ferrand.

"Permettez-moi aussi de vous dire que sur tous les bancs siègent des professionnels de santé et que chacun ici partage la peine de la famille endeuillée", a-t-il poursuivi, avant de retirer la parole à Caroline Fiat, qui était debout larmes aux yeux.

S'associant "à la tristesse de la nation", le nouveau ministre de la Santé Olivier Véran a pour sa part annoncé qu'il se rendrait "dans les prochains jours à Thouars, sans presse, à la rencontre des équipes" hospitalières, comme l'a fait vendredi le "délégué ministériel à la santé mentale", Franck Bellivier.

Il répondait à une question du député (PS) de Gironde Alain David sur la situation des hôpitaux.

La CGT du Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres, où travaillait l'infirmière, s'est indignée mardi soir dans un communiqué de l'hommage refusé à l'Assemblée, et des propos de M. Ferrand sur la pratiques de minutes de silence limitée à "des cas exceptionnels".

"Ces propos démontrent, une fois de plus, la façon de considérer les soignants dans ce pays", a déploré la CGT-CHNDS, estimant la famille de l'infirmière "insultée", et "toute la communauté soignante bafouée". Elle a réclamé la démission du président de l'Assemblée, et que leur collègue Elodie "puisse recevoir l’hommage national qui lui est dû sous la forme de la minute de silence qui lui a été refusée".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
7 avis
Note moyenne : 2.86
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/04/2020

Le groupe publiera son chiffre d'affaires du premier trimestre le 15 avril

Publié le 03/04/2020

Unibel a annoncé que, compte tenu des incertitudes résultant du contexte actuel lié au COVID-19, l'assemblée générale du 14 mai 2020 se tiendra au siège social, 2, Allée de Longchamp 92 150…

Publié le 03/04/2020

Le rendez-vous de l'Opep+ sera ouvert à tous les producteurs, et pas seulement aux membres de l'organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés habituels...

Publié le 03/04/2020

Dans son communiqué du 11 mars dernier, Transgène a initialement prévu une consommation nette de trésorerie de l'ordre de 25 millions d'euros pour 2020. Malgré les effets difficilement…

Publié le 03/04/2020

Transgene prévient qu'elle pourrait souffrir de dysfonctionnements dans la chaîne d'approvisionnement et d'expédition dont elle dépend