Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 741.10 PTS
-0.19 %
6 742.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
5 172.76
-0.12 %
DAX PTS
14 531.53
+0.28 %
Dow Jones PTS
34 395.01
-0.56 %
12 041.89
+0.1 %
1.053
+0.12 %

Immigration: LR "pas du tout prêt au compromis", dit Genevard

| AFP | 418 | Aucun vote sur cette news
La députée française Anne Genevard à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 avril 2020
La députée française Anne Genevard à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 avril 2020 ( David NIVIERE / POOL/AFP/Archives )

La présidente des Républicains Annie Genevard a averti que son parti n'était "pas du tout prêt au compromis" sur le projet de loi immigration que le gouvernement compte présenter début 2023.

"S'il y a un texte sur lequel on n'est pas prêts au compromis, c'est celui-là. On sera d'une très grande exigence", a affirmé à l'AFP la présidente de LR, en faisant mine de s'interroger: "Pourquoi tous les pays se dotent-ils de législations toujours plus contraignantes?"

Elle s'est notamment inquiétée de la volonté du gouvernement de créer un titre de séjour "métier en tension" car, selon elle, "tous les métiers sont en tension aujourd'hui.

"On a affaire à une opération de régularisation massive", a-t-elle affirmé, reprenant un argument récurrent à droite, et s'inquiétant d'une redite des années 1970 "où l'industrie avait massivement besoin de main d'œuvre étrangère".

"J'entends que les chefs d'entreprise ont besoin de main d'œuvre mais après les problèmes, les demandes de logement, de service, on n'y arrive plus, on n'arrive plus à intégrer", et "on ne peut pas avoir sur ces questions un seul point de vue économique et comptable", a-t-elle affirmé.

Le projet de loi devrait s'accompagner d'un tour de vis sur les expulsions mais, pour Mme Genevard, "il faudra voir" car "si on n'a pas des mesures fortes, la situation est hors de contrôle".

"On a perdu notre souveraineté", a-t-elle ajouté, en déplorant que "les juridictions européennes battent en brèche des juges français".

Alors que Les Républicains doivent élire début décembre leur prochain président, Mme Genevard a estimé que "le principal enjeu" du parti serait de "faire en sorte que le peuple de droite - qui, nous dit-on, est majoritaire dans le pays - identifie LR comme étant l'expression de son choix politique".

Alors que les trois candidats - Éric Ciotti, Bruno Retailleau et Aurélien Pradié - promettent rénovation ou rupture, Mme Genevard a estimé qu'"il y a des signaux à donner d'un changement", notamment "dans le fonctionnement interne".

"Mais le changement de nom ne suffira pas à rénover et à rebâtir le parti", a-t-elle assuré, alors que Bruno Retailleau estime que "la marque est morte".

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/12/2022

Les députés Les Républicains défendent jeudi une proposition de loi visant à relever les retraites des agriculteurs ( Geoffroy Van der Hasselt / AFP/Archives )L'Assemblée nationale a voté…

Publié le 30/11/2022

Le député Meyer Habib à l'assemblée nationale le 28 novembre 2022 à Paris ( Emmanuel DUNAND / AFP/Archives )Le député Meyer Habib, apparenté au groupe Les Républicains (LR), est visé par…

Publié le 29/11/2022

Le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler, à l'Élysée, à Paris le 20 mai 2022 ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )Voici une sélection de déclarations d’Alexis Kohler fin septembre…

Publié le 29/11/2022

Un train de marchandies à Houston, au Texas, le 14 septembre 2022 ( Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Joe Biden demande au Congrès américain de légiférer "sans délai"…

Publié le 28/11/2022

La députée écologiste Sandrine Rousseau lors d'une manifestation pour le droit à l'avortement le 28 septembre 2022 à Paris ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives )La députée écologiste…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/12/2022

WORLDLINE constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call 81Z4S émis par…

Publié le 02/12/2022

Renault et Stellantis font partie des plus fortes baisses du CAC40

Publié le 02/12/2022

Un petit dossier attractif...

Publié le 02/12/2022

Plus forte hausse du CAC 40 à mi-séance, Teleperformance gagne 4,20% à 230,50 euros. Le gestionnaire de centres d'appels pour les entreprises a annoncé avoir conclu un accord mondial avec la…

Publié le 02/12/2022

Kalray a annoncé le succès de sa levée de fonds d’un montant total d’environ 24,4 millions d’euros auprès d’investisseurs qualifiés, via la construction accélérée d’un livre…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT