En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 116.79 PTS
-0.55 %
5 097.50
-0.90 %
SBF 120 PTS
4 103.77
-0.48 %
DAX PTS
11 589.21
-1.07 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
-2.23 %
1.145
-0.04 %

Images d'exactions de l'EI sur Twitter: Collard mis en examen

| AFP | 400 | Aucun vote sur cette news
Gilbert Collard à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne) le 1er octobre 2017
Gilbert Collard à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne) le 1er octobre 2017 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Le député apparenté FN du Gard Gilbert Collard a été mis en examen à Nanterre pour "diffusion d'images violentes" sur Twitter, des photos de victimes du groupe État islamique, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

M. Collard encourt 3 ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende pour ce délit, selon le parquet de Nanterre.

"C'est une manipulation politique et une instrumentalisation du parquet" car "sur la base de huit signalements, sept sont anonymes, et quatre sont antérieurs à la publication du tweet", a réagi M. Collard, interrogé par l'AFP.

L'avocat du député, Me Jean-Marc Descoubes, a précisé à l'AFP qu'il allait déposer un recours pour demander si le fondement juridique de la mise en examen est conforme à la Constitution notamment à son principe de liberté d'expression.

Une enquête préliminaire avait été lancée en décembre 2015 par le parquet de Nanterre pour "diffusion d'images violentes", visant M. Collard et la présidente du FN Marine Le Pen, puis deux informations judiciaires distinctes ouvertes.

Par ces images publiées sur Twitter, ils entendaient protester contre le "parallèle ignoble" EI-FN dressé selon eux par le journaliste Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

M. Collard avait tweeté la photo d'un homme gisant au sol, le crâne défoncé, avec ce commentaire: "Bourdin compare le FN à Daech: le poids des mots et le choc des bobos!".

Le bureau de l'Assemblée nationale avait levé l'immunité parlementaire de M. Collard pour que l'élu se rende aux convocations du juge.

Le parquet de Nanterre avait aussi demandé la levée de l'immunité de Marine Le Pen, alors eurodéputée, pour ce dossier-là, ce que le Parlement européen a accepté en mars 2017.

Marine Le Pen avait posté trois photos avec le texte "Daech; c'est ça!": un homme vêtu d'une combinaison orange sous les chenilles d'un char, un homme vêtu de la même manière enflammé dans une cage et un corps d'homme décapité avec la tête posée sur le dos. Elle avait ensuite retiré une des photos, celle de James Foley, qui avait "profondément choqué" la famille de l'otage américain exécuté par l'EI.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

A l'occasion de l'acquisition, Infologic-Santé a changé de dénomination sociale et s'appelle désormais Dedalus C&G...

Publié le 18/10/2018

La livraison des premiers logements et espaces publics est prévue au 1er trimestre 2021...

Publié le 18/10/2018

La nouvelle offre commune s'appuiera sur la plateforme Moovapps, adaptée aux spécificités métier de Fives dans le cadre du programme Your Platform de Visiativ....

Publié le 18/10/2018

Le montant de l'investissement total s'élève à 41 ME...

Publié le 18/10/2018

L'objet de cette joint-venture est de développer et commercialiser une plateforme phygitale communautaire...