5 407.53 PTS
+0.38 %
5 404.5
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 306.48
+0.26 %
DAX PTS
13 144.94
+0.16 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.23 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

IDF: Valérie Pécresse pour la suppression des "échelons inutiles" administratifs

| AFP | 193 | Aucun vote sur cette news
La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, à Paris le 7 juillet 2017
La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, à Paris le 7 juillet 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse a demandé jeudi la suppression des "échelons inutiles" administratifs sur le territoire francilien en plaidant pour un "statut unique de région-métropole".

Dans un entretien au Figaro, Mme Pécresse, opposée notamment dès sa création à la Métropole du Grand Paris (MGP), indique avoir "plaidé auprès d'Emmanuel Macron pour une simplification radicale".

"Aujourd'hui, en Ile-de-France, il y a cinq échelons administratifs. Je défends un statut unique de région-métropole", ajoute l'élue francilienne en soulignant "trois avantages": une stratégie commune en matière d'aménagement et développement, une simplification pour les acteurs locaux et une baisse des dépenses.

Mme Pécresse propose à l'Etat de "conclure un pacte de croissance et d'emploi avec les collectivités locales (...) cela suppose de supprimer les échelons inutiles", dit-elle.

Quant aux 13 milliards d'économies demandées par le gouvernement aux collectivités, il "devrait porter pour moitié sur les collectivités et pour l'autre sur les structures déconcentrées de l'Etat pour supprimer les doublons", dit-elle, citant la formation professionnelle ou les aides au développement économique.

"On attend du président Macron qu'il mette fin aux doublons, aux blocages administratifs et aux gaspillages en relançant les réformes", a-t-elle insisté.

Emmanuel Macron a annoncé le 17 juillet la tenue d'une "conférence territoriale du Grand Paris" à l'automne pour "simplifier drastiquement les structures".

Le Grand Paris est actuellement représenté institutionnellement par la MGP, créée en janvier 2016, qui s'ajoute à un maillage territorial déjà important.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Le titre baisse. Goldman Sachs n'est plus acheteur...

Publié le 12/12/2017

Le groupe conserve une force de frappe conséquente pour des acquisitions...

Publié le 12/12/2017

Le 8ème Investor Summit organisé hier par Cegedim a été l'occasion pour Gilbert Dupont de faire un point sur la société, ses activités et son plan de...

Publié le 12/12/2017

Le projet d’OPA d’Atos sur Gemalto de 4,3 milliards d'euros est accueilli favorablement par le marché, l’acquéreur potentiel gagnant 5,02% à 130,85 euros et la cible 32,78% à 45 euros. Le…

Publié le 12/12/2017

La transaction ne va pas affaiblir le profil du groupe...

CONTENUS SPONSORISÉS