En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 410.87 PTS
-0.11 %
5 410.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 331.24
-0.09 %
DAX PTS
12 693.59
+0.06 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.165
+0.04 %

IDF: Valérie Pécresse pour la suppression des "échelons inutiles" administratifs

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, à Paris le 7 juillet 2017
La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse, à Paris le 7 juillet 2017 ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

La présidente LR de la Région Ile-de-France Valérie Pécresse a demandé jeudi la suppression des "échelons inutiles" administratifs sur le territoire francilien en plaidant pour un "statut unique de région-métropole".

Dans un entretien au Figaro, Mme Pécresse, opposée notamment dès sa création à la Métropole du Grand Paris (MGP), indique avoir "plaidé auprès d'Emmanuel Macron pour une simplification radicale".

"Aujourd'hui, en Ile-de-France, il y a cinq échelons administratifs. Je défends un statut unique de région-métropole", ajoute l'élue francilienne en soulignant "trois avantages": une stratégie commune en matière d'aménagement et développement, une simplification pour les acteurs locaux et une baisse des dépenses.

Mme Pécresse propose à l'Etat de "conclure un pacte de croissance et d'emploi avec les collectivités locales (...) cela suppose de supprimer les échelons inutiles", dit-elle.

Quant aux 13 milliards d'économies demandées par le gouvernement aux collectivités, il "devrait porter pour moitié sur les collectivités et pour l'autre sur les structures déconcentrées de l'Etat pour supprimer les doublons", dit-elle, citant la formation professionnelle ou les aides au développement économique.

"On attend du président Macron qu'il mette fin aux doublons, aux blocages administratifs et aux gaspillages en relançant les réformes", a-t-elle insisté.

Emmanuel Macron a annoncé le 17 juillet la tenue d'une "conférence territoriale du Grand Paris" à l'automne pour "simplifier drastiquement les structures".

Le Grand Paris est actuellement représenté institutionnellement par la MGP, créée en janvier 2016, qui s'ajoute à un maillage territorial déjà important.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Dans des volumes étoffés, Ateme s'effondre de 10,5% à 15 euros...

Publié le 20/07/2018

Gecina a relevé son objectif de résultat récurrent net par action pour 2018, à +8% contre +3% à +6% attendu jusqu’alors. La foncière peut se le permettre en raison des tendances favorables…

Publié le 20/07/2018

Jefferies a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 120 euros sur Rémy Cointreau. Le broker a salué un robuste début d'année, avec une croissance organique de 5,9% au…

Publié le 20/07/2018

CARPINIENNE DE PARTICIPATIONS Société anonyme au capital de 4 786 635 euros Siège social : 83, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75008 PARIS 768 801 243 RCS Paris     Paris, le 20…