En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 062.16 PTS
-0.44 %
5 053.00
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 049.11
-0.68 %
DAX PTS
11 504.73
-0.42 %
Dowjones PTS
25 312.02
-0.52 %
7 101.78
-0.08 %
1.147
-0.35 %

Honduras: "JOH", un président à la main ferme entouré de polémiques

| AFP | 338 | Aucun vote sur cette news
Le président du Honduras Juan Orlando Hernandez, le 6 décembre 2017 à Tegucigalpa
Le président du Honduras Juan Orlando Hernandez, le 6 décembre 2017 à Tegucigalpa ( JULIO ANTUNEZ / AFP/Archives )

Fort de son bilan économique et sécuritaire, Juan Orlando Hernandez, avocat de 49 ans, a été réélu dimanche à la tête du Honduras, entouré de polémiques et d'accusations de fraude par ses adversaires.

Exécutif, législatif et judiciaire: au terme de son premier mandat (2014-2018), celui que l'on surnomme "JOH", en référence à ses initiales, et sa formation, le Parti National (droite, au pouvoir), concentreraient tous les pouvoirs, assurent ses opposants.

La Constitution interdisant la réélection, c'est en s'appuyant sur une décision controversée de la Cour suprême qu'il a pu se présenter à nouveau.

A contrario de son adversaire, le journaliste star de la télévision Salvador Nasralla, novice en politique, M. Hernandez a mis en avant son expérience d'homme d'Etat et ses résultats.

Physique athlétique, cheveux poivre et sel et large sourire, il promeut depuis des années une stratégie de fermeté face à la violence des Maras, ces gangs qui minent le "triangle de la mort" de l'Amérique centrale.

Pour combattre ce fléau, Juan Orlando Hernandez a notamment créé une police militaire financée par un nouvel impôt et construit des prisons pour des membres de ces bandes qui, auparavant, commanditaient des assassinats depuis des lieux d'incarcération obsolètes.

- Ecole militaire -

Le pays pâtit d'un taux d'homicide parmi les plus forts au monde -hors conflit-, mais en forte baisse, selon la Banque mondiale: 63,8 homicides pour 100.000 habitants en 2015, après avoir culminé à 93,2 en 2011. Le gouvernement espère tomber à 45 cette année.

Député lors du coup d'Etat militaire de juin 2009, JOH avait soutenu les putschistes contre l'ancien président déchu Manuel Zelaya. Il est arrivé au pouvoir en 2013 après une élection contestée par la gauche.

Né le 28 octobre 1968 dans une famille rurale de la classe moyenne du département de Lempira (ouest), il y a détenu des entreprises agricoles, un hôtel, une radio et une chaîne de télévision.

Ancien élève du Lycée militaire du Nord de San Pedro Sula, le jeune Hernandez a obtenu le grade de sous-lieutenant d'infanterie.

Diplômé en droit de l'université nationale de Tegucigalpa, M. Hernandez a suivi par la suite à New York un cursus d'administration publique en 1994-1995.

Son entrée en politique date de 1990. Il est alors assistant de son frère Marco Augusto, au secrétariat du Congrès. Il est député depuis 1998.

Il dirige en 2009 la campagne du futur vainqueur de la présidentielle, Porfirio Lobo, qui le nomme président du Congrès.

En 2012, dans un contexte de forte polémique, "JOH" obtient également la destitution de quatre des cinq membres du Conseil constitutionnel qui s'étaient opposés à l'un de ses projets.

M. Hernandez, père de quatre enfants, est marié à l'avocate Ana Garcia.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

BepiColombo a été lancée avec succès...

Publié le 22/10/2018

Rallye (+4,05% à 10,40 euros) continue de faire les gros titres, avec comme sujet principal, la réduction de sa dette. Le groupe a annoncé ce matin que sa filiale Go Sport avait reçu une offre…

Publié le 22/10/2018

Manta Air, la nouvelle compagnie aérienne intérieure de la République des Maldives, a fait l’acquisition de ses deux premiers ATR 72-600 par l’intermédiaire de Nordic Aviation Capital (NAC).…

Publié le 22/10/2018

La Caisse régionale du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes conserve un niveau de solvabilité très élevé avec un ratio CRD4 de 16,6% à cette même date...

Publié le 22/10/2018

L'agence de notation AM Best a récemment attribué à Coface North America Insurance Company la note de solidité financière ‘A’ (Excellent). Celle-ci s’accompagne d’une perspective «…