5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 931.05
+0.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Hidalgo: "mon rôle n'est d'être ni l'opposante ni le soutien" de Macron

| AFP | 255 | Aucun vote sur cette news
La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la République Emmanuel Macron, le 11 juillet 2017 à Lausanne
La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la République Emmanuel Macron, le 11 juillet 2017 à Lausanne ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Anne Hidalgo, que les communistes poussent à "clarifier" ses relations avec Emmanuel Macron, a affirmé mardi à l'AFP que son rôle n'était pas d'être "ni l'opposante ni le soutien" du chef de l'Etat mais d'être "maire de Paris".

"Moi mon rôle, c'est d'être maire de Paris, ce n'est pas d'être ni l'opposante ni le soutien de M. Macron", a déclaré Mme Hidalgo.

"Faire en sorte que cette majorité, cette coalition qui est née en 2014 sur la base d'un projet, soit toujours liée par ce projet, pour moi, c'est ça qui fonde une majorité", a poursuivi l'élue.

La maire de Paris rappelle au demeurant qu'elle n'est pas macroniste. "Je l'ai dit suffisamment souvent, je n'adhèrerai pas à En Marche !, je suis une sociale-démocrate assumée et écologiste. Ce qui se fait aujourd'hui dans la politique nationale manque d'équilibre et de social, mais aussi un peu d'écologie, c'est pour cela que je soutiens beaucoup (le ministre de la transition écologique) Nicolas Hulot dans son entreprise", a-t-elle dit.

Trois adjoints de la maire de Paris ont déclaré leur soutien à Emmanuel Macron avant le premier tour de la présidentielle -Julien Bargeton (ex-PS), Mao Peninou (ex-PS) et Jean-Louis Missika (SE).

A la suite de l'élection de M. Bargeton comme sénateur sous l'étiquette LREM - grâce au soutien de conseillers de Paris PS - Mme Hidalgo va remanier son exécutif vendredi.

La fédération de Paris du PCF l'a appelée à cette occasion lundi à une "clarification".

"La majorité municipale, la maire de Paris Anne Hidalgo en tête, doit réaffirmer notre engagement pris en commun en 2014 de +faire de Paris une ville moins chère, une ville où l'on vit mieux, une ville pour toutes et tous+. Tout membre de la majorité municipale qui s'opposerait à ce cap politique n'aurait pas sa place dans l'exécutif municipal", a-t-elle estimé.

Pour Nicolas Bonnet, président du groupe PCF au Conseil de Paris, il serait inconcevable qu'un adjoint de Mme Hidalgo appartienne en même temps à un groupe LREM au Conseil de Paris.

La création d'un tel groupe est évoquée depuis plusieurs semaines. Selon des conseillers de Paris interrogés par l'AFP, M. Bargeton devrait le créer prochainement avec les députés LREM Anne-Christine Lang (ex-PS) et Buon Tan, ainsi que les conseillers de Paris PRG Jean-Bernard Bros et Laurence Goldgrab.

MM. Peninou et Missika auraient en revanche décliné l'offre pour ne pas être en porte-à-faux vis-à-vis de Mme Hidalgo.

"L'idée globalement, c'est d'être dans la majorité municipale et dans la majorité nationale", a expliqué un futur participant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/02/2018

Oxfam est dans la tourmente depuis des révélations selon lesquelles des responsables de l'ONG, déployés en Haïti après le séisme meurtrier de 2010, auraient engagé des prostituées dans ce…

Publié le 12/02/2018

Un policier retire une bouteille à oxygène des égouts de Nice le 20 juillet 1976 suite au cambriolage de la Société Générale ( / AFP )Un tunnel, des chalumeaux, du vin et un message aux…

Publié le 08/02/2018

L'ex-patron d'Uber Travis Kalanick a nié avoir organisé un vol de technologies appartenant à Waymo, une filiale de Google, lors de son audition au procès qui oppose les deux entreprises ( JOSH…

Publié le 29/01/2018

Les gendarmes garés devant la maison de Jonathann Daval le 29 janvier 2018 à Gray-la-Ville ( SEBASTIEN BOZON / AFP )Le mari d'Alexia Daval, interpellé lundi, a assuré "ne pas être lié au…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS