5 391.70 PTS
-0.14 %
5 395.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 300.26
-0.08 %
DAX PTS
13 142.35
-0.09 %
Dowjones PTS
24 364.31
+0.14 %
6 357.77
+0.21 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Hidalgo: "mon rôle n'est d'être ni l'opposante ni le soutien" de Macron

| AFP | 208 | Aucun vote sur cette news
La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la République Emmanuel Macron, le 11 juillet 2017 à Lausanne
La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la République Emmanuel Macron, le 11 juillet 2017 à Lausanne ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Anne Hidalgo, que les communistes poussent à "clarifier" ses relations avec Emmanuel Macron, a affirmé mardi à l'AFP que son rôle n'était pas d'être "ni l'opposante ni le soutien" du chef de l'Etat mais d'être "maire de Paris".

"Moi mon rôle, c'est d'être maire de Paris, ce n'est pas d'être ni l'opposante ni le soutien de M. Macron", a déclaré Mme Hidalgo.

"Faire en sorte que cette majorité, cette coalition qui est née en 2014 sur la base d'un projet, soit toujours liée par ce projet, pour moi, c'est ça qui fonde une majorité", a poursuivi l'élue.

La maire de Paris rappelle au demeurant qu'elle n'est pas macroniste. "Je l'ai dit suffisamment souvent, je n'adhèrerai pas à En Marche !, je suis une sociale-démocrate assumée et écologiste. Ce qui se fait aujourd'hui dans la politique nationale manque d'équilibre et de social, mais aussi un peu d'écologie, c'est pour cela que je soutiens beaucoup (le ministre de la transition écologique) Nicolas Hulot dans son entreprise", a-t-elle dit.

Trois adjoints de la maire de Paris ont déclaré leur soutien à Emmanuel Macron avant le premier tour de la présidentielle -Julien Bargeton (ex-PS), Mao Peninou (ex-PS) et Jean-Louis Missika (SE).

A la suite de l'élection de M. Bargeton comme sénateur sous l'étiquette LREM - grâce au soutien de conseillers de Paris PS - Mme Hidalgo va remanier son exécutif vendredi.

La fédération de Paris du PCF l'a appelée à cette occasion lundi à une "clarification".

"La majorité municipale, la maire de Paris Anne Hidalgo en tête, doit réaffirmer notre engagement pris en commun en 2014 de +faire de Paris une ville moins chère, une ville où l'on vit mieux, une ville pour toutes et tous+. Tout membre de la majorité municipale qui s'opposerait à ce cap politique n'aurait pas sa place dans l'exécutif municipal", a-t-elle estimé.

Pour Nicolas Bonnet, président du groupe PCF au Conseil de Paris, il serait inconcevable qu'un adjoint de Mme Hidalgo appartienne en même temps à un groupe LREM au Conseil de Paris.

La création d'un tel groupe est évoquée depuis plusieurs semaines. Selon des conseillers de Paris interrogés par l'AFP, M. Bargeton devrait le créer prochainement avec les députés LREM Anne-Christine Lang (ex-PS) et Buon Tan, ainsi que les conseillers de Paris PRG Jean-Bernard Bros et Laurence Goldgrab.

MM. Peninou et Missika auraient en revanche décliné l'offre pour ne pas être en porte-à-faux vis-à-vis de Mme Hidalgo.

"L'idée globalement, c'est d'être dans la majorité municipale et dans la majorité nationale", a expliqué un futur participant.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/12/2017

( Franck Fife / AFP/Archives )Patrick Sève, l'ancien maire socialiste de l'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), a nié lundi tout favoritisme à l'ouverture de son procès devant le tribunal…

Publié le 04/12/2017

Le député de la France insoumise Alexis Corbière à l'Assemblée nationale à Paris, le 28 novembre 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )Alexis Corbière, député LFI de Seine-Saint-Denis,…

Publié le 03/12/2017

Donald Trump lors d'une réunion de levée de fonds à New York le 2 décembre 2017 ( MANDEL NGAN / AFP )Le président américain Donald Trump a nié dimanche avoir demandé au FBI d'abandonner…

Publié le 01/12/2017

Appel à témoins pour retrouver Maëlys, le 28 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin, en France ( PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives )L'étau se resserre autour du suspect dans l'affaire Maëlys,…

Publié le 28/11/2017

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert à Pomacle le 27 novembre 2017 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a démenti mardi tout…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

L'Ataribox sera une machine évoluant sous un système d'exploitation Linux, avec un processeur AMD

Publié le 11/12/2017

Le message de Nicolas Hulot est passé. Après avoir reporté la baisse du nucléaire à 50% dans la production électrique française, le ministre de la Transition écologique et solidaire réclamait…

Publié le 11/12/2017

Les salles de cinéma françaises ont enregistré 17,14 millions d'entrées en novembre, en baisse de 1,9% sur un an, selon les chiffres du CNC. En octobre, la fréquentation avait chuté de 15,2%.…

Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

CONTENUS SPONSORISÉS