5 319.17 PTS
-0.32 %
5 312.50
-0.32 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 375.30
-0.35 %
6 331.74
-0.12 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Hichilema, obstiné chef de l'opposition zambienne

| AFP | 109 | Aucun vote sur cette news
L'opposant zambien Hakainde Hichilema vote à Lusaka le 20 janvier 2015
L'opposant zambien Hakainde Hichilema vote à Lusaka le 20 janvier 2015 ( GIANLUIGI GUERCIA / AFP/Archives )

Le chef de l'opposition zambienne Hakainde Hichilema, remis en liberté mercredi après quatre mois d'incarcération pour trahison, est un vieux routier de la scène politique locale qui a brigué cinq fois la présidence du pays, sans succès.

Battu d'un souffle lors de sa dernière tentative il y a un an, ce dirigeant d'entreprises de 55 ans refuse depuis obstinément de reconnaître la victoire du chef de l'Etat Edgar Lungu.

Même si la justice a balayé ses arguments, le patron du Parti uni pour le développement national (UPND) accuse son rival de fraudes électorales et d'avoir perturbé sa campagne en ordonnant des violences contre ses partisans.

Excellent orateur, Hakainde Hichilema attire de larges foules lors de ses discours publics et entretient son image de chef auprès de l'opinion par une présence très active sur les réseaux sociaux.

Le procès en légitimité intenté à Edgar Lungu en a fait une cible privilégiée du régime, qui n'a pas hésité à le faire arrêter en avril à son domicile pour avoir tenté de perturber le passage d'un convoi présidentiel. A priori banale, cette manifestation lui a valu une inculpation pour trahison passible de la peine de mort.

Ces poursuites, qui ont suscité de vives critiques et suscité de vives tensions politiques dans tout le pays, ont finalement été abandonnées mercredi par le parquet.

- Self made man -

Hakainde Hichilema est né dans une famille pauvre de la région de Monze, dans le sud de la Zambie.

Des supporters du chef de l'opposition zambienne Hakainde Hichilema maniofestent pour sa libération le 26 mai 2017 devant la Haute cour de Lusaka
Des supporters du chef de l'opposition zambienne Hakainde Hichilema maniofestent pour sa libération le 26 mai 2017 devant la Haute cour de Lusaka ( Dawood SALIM / AFP/Archives )

Très fier de sa réussite, il dit lui-même que "son courage et sa détermination" lui ont valu une bourse à l'université de Zambie où il a décroché en 1986 un diplôme d'économie et de gestion, complété d'un autre décerné par l'université de Birmingham.

Le jeune homme se lance alors dans l'immobilier pour devenir, au fil des ans, un des hommes d'affaires les plus riches du pays avec des intérêts dans des secteurs aussi variés que la finance, l'élevage, l'immobilier, la santé ou le tourisme.

A seulement 32 ans, il devient le PDG de la filiale zambienne du cabinet comptable et d'expertises international Coopers and Lybrand, pour lequel il siège alors dans de multiples et prestigieux conseils d'administration.

Malgré ses échecs répétés dans la course à la magistrature suprême, Hakainde Hichilema ne désespère pas d'arriver un jour aux commandes de la Zambie, avec l'ambition d'y attirer les investisseurs étrangers et réduire la pauvreté.

Sur son site internet, il est décrit comme un "chrétien et un philanthrope" qui finance des cliniques, des écoles ou des puits.

Avant sa remise en liberté mercredi, l'opposant a "célébré" son centième jour en prison en affirmant dans une déclaration n'éprouver "aucune haine pour qui que ce soit parce que nous croyons que tout ce qui nous arrive dans la vue a un but".

Marié et père d'un fille et deux garçons, Hakainde Hichilema a décrit ses conditions d'incarcération comme "atroces" et "inhumaines".

Il y a quatre mois, Amnesty International avait dénoncé son arrestation et celle de cinq autres de ses proches comme une "persécution" du régime Lungu.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

Publié le 17/11/2017

NATIXISLa filiale cotée de BPCE tiendra une journée investisseurs pour présenter son plan stratégique 2018-2020.source : AOF

CONTENUS SPONSORISÉS