5 439.58 PTS
+0.02 %
5 382.50
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 339.46
-0.09 %
DAX PTS
12 622.33
+0.40 %
Dowjones PTS
24 448.69
-0.06 %
6 648.80
+0.00 %
Nikkei PTS
22 278.12
+0.86 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Harcèlement: Agnes Buzyn victime de "comportements très déplacés"

| AFP | 280 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 17 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris
La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 17 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, ancien médecin, a affirmé dimanche avoir été victime de "comportements très déplacés" dans son travail et appelé les hommes à se "rebeller" aux côtés des femmes contre le harcèlement sexuel, dans une interview au JDD.

"Comme beaucoup de femmes, j’ai eu affaire à des comportements très déplacés dans mon milieu professionnel", a déclaré la ministre, ancien médecin et professeur spécialisé en hématologie.

"Des chefs de service qui me disaient : + Viens t’asseoir sur mes genoux+ Des choses invraisemblables… qui faisaient rire tout le monde", a-t-elle précisé, ajoutant que "la libération de la parole" après le scandale Weinstein "fait prendre conscience qu’une lutte quotidienne se joue dans l’espace public et professionnel".

Relevant qu'une "femme qui réagit face à un propos sexiste n’est jamais prise au sérieux", la ministre a dit attendre "que les hommes se rebellent publiquement, à nos côtés".

Selon un sondage Odoxa-Dentsu publié vendredi, 53% des femmes interrogées disent avoir été victimes d'agression sexuelle et/ou de harcèlement.

Dans la foulée de l'affaire Weinstein, du nom du producteur américain visé par une série d'accusations d'agressions sexuelles, aucun milieu social ou professionnel n'échappe depuis une semaine à la multiplication des dénonciations de harcèlement sexuel subi par des femmes.

Des accusations spécifiques ont émergé dans le monde politique: ont ainsi été visés, notamment, l'ex-ministre socialiste Pierre Joxe, l'ancien candidat à la présidentielle Jean Lassalle ou encore le député (LREM) de Moselle Christophe Arend, contre qui une plainte a été déposée. Les trois hommes ont rejeté ces accusations.

Interrogée lors du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro sur le cas particulier du député LREM et de son maintien à l'Assemblée nationale, la ministre a répondu: "On va laisser faire la justice".

Mais, a-t-elle ajouté, "si c'est confirmé il n'a plus sa place".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/04/2018

Les marchés européens évoluent sans tendance claire à la mi-séance, dans un contexte marqué par la relative détente sur le marché obligataire et le grand nombre de publications trimestrielles.…

Publié le 24/04/2018

Vincent Bolloré serait en garde à vue ! Selon les informations du 'Monde', le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d'une...

Publié le 24/04/2018

PSA (-1,44% à 20,49 euros) accuse l’un des plus fort repli du CAC 40, dans le sillage d’une publication du premier trimestre pourtant globalement en ligne avec les attentes des analystes. Les…

Publié le 24/04/2018

Vincent Bolloré serait en garde à vue ! Selon les informations du 'Monde', le milliardaire breton a été placé en garde à vue dans le cadre d'une...

Publié le 24/04/2018

Communiqué de presse - le 24 avril 2018   Une filiale du Groupe Bolloré est l'objet d'une enquête relative à des facturations de prestations de communication en…