En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Guyane: une note sanitaire de l'Elysée provoque des remous

| AFP | 325 | 4 par 1 internautes
L'Elysée a contacté le journal France-Guyane en fin de journée mercredi, reconnaissant
L'Elysée a contacté le journal France-Guyane en fin de journée mercredi, reconnaissant "une erreur" ( JODY AMIET / AFP/Archives )

Plusieurs personnalités guyanaises se sont émues mercredi d'une note sanitaire de l'Elysée alertant le 12 octobre sur les risques du virus zika, alors que la préfecture a annoncé la fin de l'épidémie l'an dernier.

A l'occasion d'un voyage présidentiel, les journalistes de la presse nationale devant suivre Emmanuel Macron du 26 au 28 octobre, ont reçu une note de conseils sanitaires qui ont ulcéré plusieurs parlementaire guyanais.

Cette note, publiée mercredi par le quotidien France-Guyane, prévient les destinataires que "la Guyane est actuellement touchée par l’épidémie de virus Zika", ceci alors que la préfecture de Guyane a annoncé la fin de l'épidémie de Zika depuis le 18 octobre 2016.

La note recommandait en outre "d'éviter de consommer de l’eau du robinet, glaçons, légumes crus, poissons, œufs dont vous ne connaissez pas la provenance et des viandes insuffisamment cuites" ou encore : "d'éviter tout contact avec les animaux".

"L’Elysée a diffusé sans précaution des informations fausses et sans fondement", s'est indigné mercredi le sénateur guyanais Antoine Karam dans un communiqué.

"Plus grave, quelle image est-il ainsi renvoyée aux Guyanais eux-mêmes face à ce qui constitue leur quotidien ? Je constate avec regret que la stigmatisation dont souffre souvent notre territoire émane ici du plus haut niveau de l’Etat", a regretté le sénateur.

De son côté, le député Gabriel Serville a estimé dans un tweet que "quand on lit les conseils de l'Elysée aux journalistes se rendant en Guyane on comprend d'où vient le mépris permanent pour notre territoire".

L'Elysée a contacté le journal France-Guyane en fin de journée mercredi, reconnaissant "une erreur" selon le site du quotidien, "une note non actualisée".

Le service médical de l'Elysée a parallèlement adressé une nouvelle note de "conseils sanitaires" relatifs à la Guyane: les conseils concernant le Zika, l'hydratation, l'alimentation ainsi que celui de ne pas approcher les animaux n'y figurent plus.

Par contre, la "baignade en eau douce" est toujours "proscrite" dans cette nouvelle note de l'Elysée.

"Sommes-nous à ce point en danger pour déconseiller aux journalistes de se baigner dans nos criques ?, anéantissant tous les efforts du secteur touristique", a réagi de son côté l'association des maires de Guyane.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...