En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Guyane: Macron "déconnecté du pays réel" pour Marine Le Pen

| AFP | 305 | 4 par 1 internautes
Marine Le Pen, présidente du Front national et députée, le 24 octobre 2017 à l'Assemblée nationale
Marine Le Pen, présidente du Front national et députée, le 24 octobre 2017 à l'Assemblée nationale ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Marine Le Pen, présidente du Front national, a estimé vendredi dans un communiqué que la visite du chef de l'Etat Emmanuel Macron en Guyane "révélait une nouvelle fois (sa) déconnexion avec le pays réel".

"+Je ne suis pas le Père Noël+ a déclaré M. Macron avec le sens de la formule méprisante dont il a désormais le secret. Mais qu’il se rassure, les Français en général et nos compatriotes de Guyane en particulier, ne l’attendent pas comme tel !", écrit Mme Le Pen.

Pour elle, la "contestation" en Guyane "a pour principal fondement de dénoncer l’abandon de l’État dans ce territoire, abandon dont, comme son prédécesseur, M. Macron et certains élus locaux ne semblent pas avoir pris la mesure."

"Ce n’est pas en versant des millions voire des milliards d'euros que l’on va aider la Guyane, mais en s’attaquant avant tout aux deux principaux fléaux qui la touchent : l’immigration de masse et l’insécurité !" assure la députée du Pas-de-Calais, qui estime qu'"ensuite, et seulement ensuite, les aides financières deviendront efficaces."

Pour Mme Le Pen, il faut mettre en place "une politique globale à destination de l’Outre-mer" pour valoriser "les innombrables richesses économiques, mais aussi culturelles de la +France au-delà des mers+.

"Je ne suis pas le Père Noël parce que les Guyanais ne sont pas des enfants", avait affirmé jeudi Emmanuel Macron avant de tenter de rassurer vendredi en promettant que l'Etat respecterait son engagement d'investir plus d'un milliard d'euros en Guyane.

Pour dissuader l'immigration en Guyane, l'Etat va réduire à deux mois le versement de l'allocation versée aux demandeurs d'asile et conditionner à 15 ans de résidence sur le territoire l'accès au RSA, a aussi annoncé vendredi M. Macron. Il a également indiqué que l'envoi des "renforts" de forces de sécurité serait "accéléré".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...