5 363.70 PTS
-0.05 %
5 358.00
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 268.98
-0.04 %
DAX PTS
13 167.96
+0.00 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+0.00 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Grève des éboueurs à Marseille: Jean-Claude Gaudin demande l'intervention du préfet

| AFP | 112 | Aucun vote sur cette news
Une femme marche devant une pile d'ordure à Marseille le 13 octobre 2017
Une femme marche devant une pile d'ordure à Marseille le 13 octobre 2017 ( ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

Alors que le mouvement de grève des éboueurs à Marseille se durcit dimanche, le maire de Marseille et président de la métropole Jean-Claude Gaudin (LR) demande l'intervention du préfet pour libérer les centres de transfert d'ordures bloqués.

Dans un communiqué, Jean-Claude Gaudin a déploré: "A cause de ce blocage, aucune poubelle n’a pu être ramassée au cours de la nuit dernière. C'est inadmissible!".

En plus de l'arrêt du ramassage des ordures dans 3 arrondissements de la ville, le blocage par des grévistes de centres de transfert de déchets provoquait l'amoncellement d'ordures dans plusieurs quartiers de Marseille.

"Le Préfet doit intervenir : il en va de la salubrité de nos rues et de la santé publique de nos concitoyens", a insisté Jean-Claude Gaudin.

D'après un représentant du personnel joint par l'AFP, depuis samedi tous les centres de transfert de déchets de la cité phocéenne étaient bloqués. "Du coup toute la ville va être touchée car même les camions qui ramassaient encore sont pleins. Nous ne sommes pas une minorité, nous sommes 100% de grévistes, donc plus de 200 personnes", a assuré Tahar Ghali du syndicat FO.

La direction de Derichebourg assure quant à elle que de nombreux salariés "ont vu le mouvement totalement leur échapper". "Les choses se sont figées alors que nous tentons d'organiser ce que les salariés voulaient, un vote à bulletin secret sur la reprise du travail", a déploré Emmanuel Brun, directeur général de la filiale concernée chez Derichebourg. Le scrutin a été empêché par les grévistes samedi et dimanche, a-t-il ajouté.

Samedi, la métropole a fait procéder au relevé d'identité des grévistes. Un référé doit être examiné lundi ou mardi par le tribunal administratif, par lequel la métropole espère obtenir l'intervention des forces de l'ordre, "mais les procédures sont bien trop lentes pour prendre en compte l’urgence de la situation", a estimé Jean-Claude Gaudin.

Les 250 salariés de la société Derichebourg chargés du nettoiement des 2e, 15e et 16e arrondissements avaient cessé le travail mercredi pour demander le maintien d'une prime qui, selon eux, a été diminuée par Derichebourg quand elle est devenue le nouveau prestataire du ramassage d'ordures dans ces arrondissements.

La direction de Derichebourg a assuré que les conditions de travail qu'elle proposait aux salariés marseillais leur offrait une augmentation de pouvoir d'achat.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Le bureau d'études démarre le suivi à l'achat...

Publié le 22/11/2017

Midcap Partners n'est plus à la vente

Publié le 22/11/2017

Olivier Brémond va prendre les commandes à la rentrée de septembre 2018...

Publié le 22/11/2017

Nouvel ajustement d'analyste sur le dossier Bénéteau suite à la publication annuelle du groupe nautique...

Publié le 22/11/2017

Après le succès rencontré par la solution en Italie

CONTENUS SPONSORISÉS