En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 332.58 PTS
-0.86 %
5 314.50
-1.01 %
SBF 120 PTS
4 216.72
-0.97 %
DAX PTS
11 487.55
-0.54 %
Dowjones PTS
25 962.51
+0.84 %
7 493.27
+0.00 %
1.129
-0.68 %

Grand débat: LREM suggère de réindexer les retraites et créer des "propositions de loi citoyennes"

| AFP | 373 | 5 par 1 internautes
Stanislas Guerini en décembre 2018 à Paris
Stanislas Guerini en décembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

La République en marche a indiqué samedi qu'elle suggèrerait de réindexer les retraites sur l'inflation et d'instaurer des "propositions de loi citoyennes" à l'initiative d'un million de personnes, au titre de ses contributions au grand débat.

Le parti présidentiel, qui va présenter dimanche à Chartres l'intégralité de ses propositions, a récolté 3.500 contributions en ligne et a réalisé 50 auditions au sein de quatre groupes de travail.

Parmi les premières pistes dévoilées samedi sur le site du Parisien et dont l'AFP a eu copie, le parti dirigé par Stanislas Guerini souhaite mettre fin à "la sous-indexation des retraites pour revenir à l'inflation".

Le gouvernement avait décidé de limiter à 0,3% la revalorisation des pensions en 2019, bien en-deçà de l'inflation qui s'est établie à 1,8% en 2018, afin d'économiser 1,8 milliard d'euros. Cette mesure, couplée à la hausse de la CSG, avait provoqué la colère des retraités.

Dans l'idée d'introduire davantage de démocratie participative - une revendication des "gilets jaunes" - LREM met également sur la table la création d'une "proposition de loi citoyenne".

"Dès qu’un sujet mobilise un certain seuil de citoyens, un million par exemple, un projet de loi est élaboré par une conférence de consensus de citoyens tirés au sort, avant d’être examiné par l’Assemblée", a précisé M. Guerini au Parisien.

Le mouvement propose également "une meilleure prise en compte du vote blanc" - une porte ouverte par Emmanuel Macron le 10 décembre dernier - et le renforcement des "pouvoirs de contrôle du Parlement avec plus de moyens et plus de temps".

Si un rétablissement de l'impôt sur la fortune n'est pas à l'ordre du jour, LREM propose en revanche, "pour plus de justice fiscale", un "alourdissement de l'impôt sur la fortune immobilière", qui a remplacé l'ISF.

Au volet de la transition écologique, le parti souhaite mettre en place un "système de location longue durée" de voitures à basses émissions, pour moins de 50 euros par mois. Ce dispositif, visant les ménages modestes, doit être "soutenu par l'Etat et les collectivités".

LREM propose aussi de transférer des départements à l'Etat le financement et la gestion de "certaines aides sociales", à commencer par le Revenu de solidarité active (RSA).

Enfin, le parti prône la "suppression du cumul d'un mandat politique parlementaire et d'une activité professionnelle rémunérée" et entend "publier la structure des dons des partis politiques".

Dimanche, "une trentaine de propositions" au total doivent être dévoilées, selon un cadre du parti.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Lagardère (-2,09% à 23 euros) affiche l’une des plus fortes baisses de l’indice SBF120, affaibli par la dégradation de la recommandation de Morgan Stanley de Surpondérer à Pondération en…

Publié le 22/03/2019

UBISOFT ENTERTAIN constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Put L015S émis…

Publié le 22/03/2019

BlackRock serait tout proche de racheter eFront à Bridgepoint Advisers pour un montant qui devrait largement dépasser le milliard de dollars...

Publié le 22/03/2019

Des indicateurs au beau fixe

Publié le 22/03/2019

Début de séance agité pour Nokia qui cède 2,4% à 5,4 euros...