En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Grand débat: Jouanno exclut de démissionner et débranche la CNDP au 15 janvier

| AFP | 452 | Aucun vote sur cette news
Chantal Jouanno à Paris le 28 octobre 2015
Chantal Jouanno à Paris le 28 octobre 2015 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Chantal Jouanno exclut de démissionner de la présidence de la Commission nationale du débat public (CNDP), tout en annonçant que la contribution de la CNDP au grand débat national s'arrêtera le 15 janvier, date du lancement de la consultation.

Dans un interview au Figaro publiée jeudi soir, elle a également jugé "indigne" la position du porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, qui réclame son départ.

Chantal Jouanno est la cible de nombreuses critiques après avoir annoncé mardi qu'elle se "retirait" de l'organisation du grand débat national, en raison d'une polémique sur son salaire (14.666 euros brut par mois).

Elle précise que "la commission a constaté que sa contribution s'arrêtera au lancement du grand débat national, c'est-à-dire le 15 janvier".

Elle clarifie donc un point resté jusqu'ici flou, le fait de savoir si cette autorité indépendante continuait ou non d'organiser ce grand débat voulu par Emmanuel Macron.

Jeudi, plusieurs personnalités de la majorité ont critiqué le "retrait" de Mme Jouanno et réclamé sa démission. Elle doit "tirer les enseignements" de son départ "incompréhensible", a notamment estimé Benjamin Griveaux.

"Les Français ne comprendraient pas que Chantal Jouanno ne quitte pas immédiatement ses fonctions", a renchéri le député Richard Ramos, un dirigeant du MoDem. Ce n'est pas à la CNDP, "dont la légitimité est nulle", d'organiser le grand débat, a aussi dit le président du MoDem François Bayrou.

"Ce sont des attaques personnelles assez incompréhensibles. Il est dans l'intérêt même du bon déroulement du grand débat national que je m'en écarte. Il m'était devenu impossible de le piloter", a répliqué Mme Jouanno.

"La question de la rémunération est légitime pour nos concitoyens. J'ai d'ailleurs demandé au président de la République lundi soir de revoir à la baisse mon niveau de rémunération (...). Le juste choix lui appartient", a-t-elle poursuivi, en déplorant les "bassesses" du monde politique.

"Les commissaires sont indignés par les propos sur leur inutilité et les attaques de certains membres du gouvernement qui laissent à penser que cette autorité vieille de 20 ans ne faisait rien avant le grand débat", a poursuivi l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

"Je ne suis pas rémunérée pour faire le grand débat, mais pour présider la CNDP, qui garantit les droits de nos concitoyens sur plus de 83 projets très difficiles, tels que la gestion dans les années à venir des déchets radioactifs", a-t-elle dit. "C'est une remise en question étonnante de l'indépendance de notre autorité. Qui demanderait à Jacques Toubon de démissionner de son poste?"

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…