En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 780.0
+0.96 %
SBF 120 PTS
3 769.59
+0.00 %
DAX PTS
10 622.07
-
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.137
+0.17 %

"Gilets jaunes": Mélenchon constate un "mépris et (un) dégoût" des médias à grande échelle

| AFP | 308 | Aucun vote sur cette news
Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon le 5 novembre 2018 à Marseille
Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon le 5 novembre 2018 à Marseille ( GERARD JULIEN / AFP/Archives )

"Le mépris et le dégoût" du "parti médiatique" se sont exprimés à grande échelle lors des manifestations samedi des "gilets jaunes", a estimé Jean-Luc Mélenchon lundi, tandis que des journalistes ont subi des tentatives d'agression en marge de cette mobilisation.

La journée de mobilisation des "gilets jaunes" "fonctionna comme une caricature de ce que peut être une bataille de propagande. Sans foi ni loi, les chaînes d'info en continu se polarisèrent sur 200 mètres des Champs-Elysées pour retransmettre en direct, avec commentaires angoissés, le scénario écrit et imaginé par l'immense stratège Christophe Castaner", a écrit le chef de la France Insoumise sur son blog.

Il faisait allusion aux violences qui ont émaillé la manifestation parisienne et sont le fait, selon le ministre de l'Intérieur, de "séditieux" de l'ultradroite.

"Mais personne n'y a cru. (...) Des millions de gens ont été une fois de plus instruits en masse des stratégies médiatico-politiques du régime macroniste. L'identification du parti médiatique se fait à échelle de masse. Le mépris et le dégoût qui vont avec, de même", a ajouté le député des Bouches-du-Rhône, critique régulier des médias.

En février, il avait affirmé sur son blog que "la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine".

Le député LFI Alexis Corbière a cependant affirmé lundi sur France Info qu'il n'avait pour sa part "pas de haine après le milieu médiatique", mais qu'il voulait "pouvoir le critiquer".

"On peut (...) considérer qu'il faut critiquer et être en colère contre le système médiatique sans avoir envie de casser la figure à un journaliste", a déclaré le député de Seine-Saint-Denis.

Pour lui, "il faut rationaliser cette colère qui existe contre les journalistes et avoir un conseil de déontologie", mais il "ne faut pas s'en prendre aux journalistes".

"Il n'y a pas de liberté, il n'y a pas de démocratie, il n'y a pas de république sans liberté de la presse", a-t-il souligné, tout en critiquant le fait que "certaines chaînes d'info kidnappent un événement pour en faire autre chose".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Date : 12/11/2018Sous-jacent : Cac 40 (ISIN : FR0003500008).Warrant : Warrant Put 09JXB (ISIN : NL0012968671).Échéance : 15/03/2019Prix d'exercice : 4700,0000Point pivot : 4835,00Notre préférence…

Publié le 11/12/2018

Paris / Londres, le 11 Décembre 2018 - Sodexo, leader mondial des Services de Qualité de Vie, annonce l'acquisition d'Alliance in Partnership (AiP), spécialiste de la…

Publié le 11/12/2018

Malgré la forte recommandation récente du Collegio Sindacale, le Conseil d’administration de Telecom Italia, composé majoritairement de membres soutenus par Elliott, a décidé le 6 décembre de…