En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

"Gilets jaunes": Levavasseur appelle à "revenir à la réalité" après Notre-Dame

| AFP | 525 | 3.67 par 3 internautes
Ingrid Levavasseur le 15 janvier 2019 à Grand Bourgtheroulde
Ingrid Levavasseur le 15 janvier 2019 à Grand Bourgtheroulde ( CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives )

Ingrid Levavasseur a appelé mercredi à "revenir à la réalité" après l'incendie de Notre-Dame, fustigeant à la fois des grands groupes inertes face à la "misère sociale" mais mobilisés pour la cathédrale, et l'"insuffisance" des mesures envisagées par Emmanuel Macron à l'issue du grand débat.

Mme Levavasseur, initiatrice d'une liste "gilets jaunes" pour les élections européennes avant de finalement renoncer, a dit "compatir énormément à cette douleur" provoquée par l'incendie.

"Mais j'aimerais qu'on revienne à la réalité", a-t-elle lancé sur BFMTV, évoquant "une colère naissante qui monte sur les réseaux sociaux" à ce sujet, et dénonçant "l'inertie des grands groupes face à la misère sociale alors qu'ils prouvent leur capacité à mobiliser en une seule nuit +un pognon de dingue+ pour Notre-Dame".

Elle a parallèlement appelé Emmanuel Macron à "approfondir les choses", après la divulgation par la presse des mesures que le chef de l'Etat devait annoncer lundi soir à l'issue du grand débat national, avant que son allocution ne soit annulée en raison de l'incendie.

"Qu'on nous explique comment ils vont pouvoir mettre en place ces réformes. Sont-elles réelles ? Est-ce que la suppression de l'ENA va nous apporter quelque chose au niveau du pouvoir d'achat ?", a-t-elle demandé, estimant que "pour énormément de Français rien ne va changer".

Sur la pérennisation de la prime de fin d'année défiscalisée, "est-ce que beaucoup en ont bénéficié ?". Sur les fermetures d'écoles et d'hôpitaux gelées jusqu'à la fin du quinquennat, "est-ce qu'on parle de la remise en place des 35 maternités qui ont dû fermer ou vont fermer ? Est-ce qu'on parle de fermetures de services, (...) de fermetures de classes ou des écoles?"

Quant à la garantie des pensions alimentaires pour les mères célibataires, elle a souligné "les grosses difficultés" déjà existantes à l'obtenir.

Selon le projet d'allocution que devait prononcer le chef de l'État lundi soir et dont l'AFP a obtenu copie, baisses d'impôts pour les classes moyennes, réindexation des petites retraites, référendums locaux et suppression de l'ENA figurent parmi les principales réponses d'Emmanuel Macron à la crise des "gilets jaunes".

Dans une intervention télévisée mardi soir, il a souhaité que Notre-Dame de Paris soit reconstruite d'ici à cinq ans. Face à ce chantier qui s'annonce colossal, les contributions affluent déjà, d'Apple à la Banque centrale européenne en passant par les familles Pinault et Arnault (LVMH) ou des milliers d'anonymes, atteignant au moins 800 millions d'euros mardi soir.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/04/2019

L'attaquant du PSG Kylian Mbappé auteur d'un triplé contre Monaco, le 21 avril 2019 au Parc des Princes ( FRANCK FIFE / AFP )Le Paris SG, sacré champion de France pour la 8e fois de son…

Publié le 21/04/2019

La Française Pauline Parmentier contre la Roumaine Irina-Camelia Begu en Fed Cup, le 21 avril 2019 à Rouen ( Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP )Pauline Parmentier (53e), préférée à Kristina…

Publié le 21/04/2019

L'attaquant de Lille Nicolas Pépé (d) poursuivi par le défenseur de Toulouse Gen Shoji le 21 avril 2019 au Stadium de Toulouse ( REMY GABALDA / AFP )Le Paris SG, grâce à ses 16 points…

Publié le 21/04/2019

Jean-Christophe Lagarde, tête de liste de l'UDI pour les élections européennes, le 11 avril 2019 à Paris ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives )Jean-Christophe Lagarde, tête…

Publié le 21/04/2019

L'essayiste Raphaël Glucksmann, tête de liste Place publique/PS, le 11 avril 2019 à Paris ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives )La gauche montre, à travers son incapacité à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…