En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 768.66 PTS
-0.65 %
4 774.0
-0.39 %
SBF 120 PTS
3 790.52
-0.57 %
DAX PTS
10 761.63
-0.10 %
Dowjones PTS
23 787.10
+0.82 %
6 497.67
+0.76 %
1.136
+0.14 %

La Réunion "ne peut plus jamais fonctionner de la même manière", estime Girardin

| AFP | 388 | Aucun vote sur cette news
La ministre française des Outremers Annick Girardin va au-devant de manifestants des
La ministre française des Outremers Annick Girardin va au-devant de manifestants des "gilets jaunes", à Sainte-Marie, sur l'île de la Réunion, le 28 novembre 2018 ( Richard BOUHET / AFP )

La Réunion, bloquée depuis 15 jours par un mouvement des "gilets jaunes", "ne peut plus jamais fonctionner de la même manière", a estimé samedi la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, avant de quitter l'île.

"Le travail ne fait que commencer. Bien sûr que ce n'est pas une visite de trois jours de la ministre qui va régler 40, 50 ans de construction de ce territoire", a-t-elle dit, soulignant une nouvelle fois qu'une partie de la population réunionnaise était "restée sur le bord de la route", lors d'un point-presse à l'aéroport juste avant son départ.

Mme Girardin, qui a multiplié les rencontres avec les "gilets jaunes" sur l'île, a estimé que la situation s'était "apaisée", même si des barrages continuaient samedi matin. La veille, elle avait dû être exfiltrée d'une rencontre tendue avec des manifestants.

"Il y a encore beaucoup d'attentes" au sein de la population, a-t-elle reconnu. "Dès dimanche, demain, je serai en visioconférence à nouveau avec un collectif de +gilets jaunes+ réunionnais qui veulent me remettre le résultat d'une consultation en ligne", a-t-elle ajouté.

"Je crois que le territoire ne peut plus jamais fonctionner de la même manière", a insisté la ministre, invitant aussi les élus à "reprendre leurs rôles et leurs responsabilités sur ce territoire".

Elle a rappelé l'ensemble des mesures annoncées en trois jours de présence sur l'île: des mesures sociales notamment envers les familles et la jeunesse, des mesures d'accompagnement pour les entreprises impactées par le mouvement et des mesures pour améliorer le pouvoir d'achat.

"Merci d'être venue", lui a dit Martine, une femme "gilet jaune" à l'aéroport, tout en reconnaissant que "tout n'est pas réglé". Selon elle, les Réunionnais veulent être sûrs "qu'un processus participatif va se mettre en place, pour pouvoir construire tous ensemble cette Réunion plus juste".

"Je veux que vous soyez associés à tous les projets qui seront mis en place sur ce territoire. L'État le fera et j'espère que les collectivités le feront", a répondu la ministre, invitant les "gilets jaunes" à "passer de la rue, des blocages, à une forme de débat, pour que naisse ici un nouvel élan de démocratie".

"Il faut que la Réunion reprenne une vie normale", a-t-elle poursuivi, saluant le fait que les écoles seront "toutes réouvertes" lundi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Le conseil d’administration de Telecom Italia devrait se réunir ce vendredi selon deux sources proches du dossier à Reuters. Et ce, dans le but d’examiner la demande de Vivendi, qui requiert la…

Publié le 18/12/2018

AccorHotels a annoncé l'ouverture prochaine de sa première adresse Orient Express au sein du gratte-ciel emblématique de Bangkok, la tour King Power...

Publié le 18/12/2018

Alors que le groupe de BTP Eiffage vient de faire une entrée remarquée dans le capital de Getlink, l'ex-Eurotunnel, le concessionnaire du tunnel sous...

Publié le 18/12/2018

Le Crédit Agricole s’engage avec 12 grands groupes pour soutenir le quotidien des français, en plus des mesures de gel tarifaire en 2019 et de plafonnement des frais à 25 euros pour tous les…

Publié le 18/12/2018

Ce classement annuel FL100+ des éditeurs de solutions sert de guide...