En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 879.5
-0.45 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.06 %
1.136
+0.04 %

"Gilets jaunes": Jadot (EELV) condamne des comportements parfois "inadmissibles"

| AFP | 523 | Aucun vote sur cette news
Yannick Jadot, tête de liste EELV aux Européennes, le 30 mars 2017 à Paris
Yannick Jadot, tête de liste EELV aux Européennes, le 30 mars 2017 à Paris ( Philippe Lopez / AFP/Archives )

Le député européen Yannick Jadot a condamné lundi ceux qui "attisent" la "colère" des Français hostiles à la hausse de la taxation des carburants, jugeant qu'il y a eu des comportements "inadmissibles" dans les manifestations des "gilets jaunes".

"Quand on est un responsable politique, notre honneur, c'est de répondre aux colères, ce n'est pas de les attiser", a dit M. Jadot, visant le RN, LR, LFI et le PS, qui a eu "comme d'habitude une position mi-figue mi-raisin".

"Il y a eu dans ces manifestations des comportements absolument inadmissibles, homophobes, xénophobes", a-t-il dénoncé lundi dans l'émission Audition publique (Public Sénat/LCP/Le Figaro/AFP).

Interrogé sur la position de fermeté adoptée dimanche par le Premier ministre, M. Jadot a rappelé qu'il était favorable à l'augmentation des taxes sur les carburants au rythme décidé par le gouvernement. Mais il a aussi jugé "totalement aberrant" que le gouvernement n'ait eu aucune nouvelle mesure à proposer pour accompagner la transition énergétique.

"Ce qu'ont toujours dit les écologistes, c'est que chaque euro prélevé doit être rendu aux Français pour les accompagner dans cette transition. Aujourd'hui c'est très loin d'être le cas, donc ça participe d'un ras-le-bol fiscal, ça participe de faire porter le coût de la transition à des personnes qui n'ont pas les moyens de l'assumer et de changer de mode des transports", a-t-il souligné.

Interrogé sur la proposition du secrétaire général de la CFDT Laurent Berger d'une sorte de Grenelle de la conversion écologique, M. Jadot a jugé que c'était une "excellente proposition".

"Il faut remettre aujourd'hui de l'intelligence collective dans ce débat", a dit le chef de file d'EELV aux européennes, en souhaitant que ce Grenelle associe tous les acteurs, y compris les "gilets jaunes".

Allant plus loin, il s'est dit "favorable à ce que l'on crée aujourd'hui la Sécu de l'environnement", qui "serait une sorte d'organisation structurelle de cet accompagnement de la transition".

"Aujourd'hui, l'écologie telle que portée par ce gouvernement est finalement en train de dégoûter une partie de nos concitoyens du combat écolo, voire de la protection de leur propre santé (..) Il y a ce sentiment d'être grugé", a-t-il accusé.

Interrogé sur les soupçons de fraude fiscale pesant sur le PDG de Renault Carlos Ghosn, M. Jadot a parlé d'un "fraudeur en série", un "fraudeur fiscal et un fraudeur en tant que patron de Renault".

"Il faut savoir qu'il y a plus de deux millions de véhicules Renault qui sont en circulation dans notre pays, qui explosent totalement les normes de pollution diesel et CO2", a-t-il fustigé.

"S'il était avéré qu'il est coupable de fraude fiscale au Japon, évidemment il ne (pourrait) pas rester à la tête du groupe", a-t-il estimé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Onxeo examine toutes les voies de recours et de négociation possibles...

Publié le 13/12/2018

Le Conseil d'administration d'ARTEA (Code ISIN : FR0012185536/ Mnémonique : ARTE), réuni le 20 novembre 2018, a décidé la mise en oeuvre du programme de rachat…

Publié le 13/12/2018

Ivry, 13 décembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...