En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 856.72 PTS
-0.82 %
4 842.5
-0.95 %
SBF 120 PTS
3 853.31
-1.00 %
DAX PTS
10 866.95
-0.53 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.00 %
6 767.97
+0.00 %
1.127
-0.72 %

"Gilets jaunes": Denormandie rejette une pause de la hausse des taxes sur les carburants

| AFP | 280 | 1 par 1 internautes
Le ministre du Logement Julien Denormandie, le 14 novembre 2018 à Paris
Le ministre du Logement Julien Denormandie, le 14 novembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le ministre du Logement Julien Denormandie a rejeté vendredi l'idée d'une pause de la hausse des taxes sur les carburants, suggérée au sein même de la majorité face au mouvement des "gilets jaunes" dont des représentants vont être reçus à Matignon.

"Quand vous avez un cap politique, je pense que le plus important, c'est de le tenir", a déclaré le ministre sur la radio Franceinfo.

M. Denormandie s'exprimait quelques heures avant que le Premier ministre Édouard Philippe accueille à Matignon plusieurs "gilets jaunes", à la veille de la troisième journée d'action de ce mouvement contre la hausse des taxes sur les carburants et la baisse supposée du pouvoir d'achat.

Dans ce contexte, plusieurs personnalités politiques - non seulement des élus locaux largement d'opposition rencontrés jeudi par M. Philippe mais aussi la députée de la majorité Brigitte Bourguignon - ont suggéré un "moratoire" de plusieurs mois sur les hausses des taxes concernées.

"Non", a répondu M. Denormandie vendredi, interrogé quant à savoir si cette possibilité était à l'étude. "Le moratoire ou la pause, ça revient à dire qu'on change la trajectoire".

"Il y a vraiment un axe politique qu'on a fait, c'est qu'on a dit: on privilégie le travail, on diminue la fiscalité sur le travail", a-t-il insisté.

Le ministre n'a pas laissé entendre que la rencontre de vendredi aboutirait à des annonces immédiates.

"Il y a une méthode de trois mois qui s'est ouverte: c'est l'objet de la réunion de cet après-midi d'ouvrir cette méthode de concertation territoriale", a-t-il dit. "Parce que les solutions ne seront pas les mêmes, territoire par territoire."

Les propos de M. Denormandie s'inscrivent dans la ligne d'un discours du président de la République Emmanuel Macron la veille, en Argentine: il a écarté tout "recul" et évoqué le "cynisme (...) de la vie politique" au lendemain d'encouragements formulés à des "gilets jaunes" par son prédécesseur socialiste François Hollande.

"Le bon terme c'est ce cynisme, mais qui vaut pour François Hollande ou pour d'autres responsables politiques comme Laurent Wauquiez", chef de file des Républicains à droite, a insisté M. Denormandie.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Philippe Lagayette administrateur référent, président en exercice du conseil d’administration de Renault, dément les rumeurs de presse faisant état de divergences au sein du conseil à…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

Merck&Co a annoncé le rachat du groupe français Antelliq, spécialiste des produits d'identification numérique pour animaux. Le laboratoire américain déboursera environ 2,1 milliards d'euros pour…

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…