En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-1.30 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-1.36 %
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
+0.04 %

Gérard Larcher prédit une rentrée "délicate" pour l'exécutif

| AFP | 184 | 5 par 1 internautes
Le président du Sénat Gérard Larcher à Paris, le 14 juillet 2018
Le président du Sénat Gérard Larcher à Paris, le 14 juillet 2018 ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )

Le président du Sénat Gérard Larcher (LR) a prédit jeudi une rentrée "délicate" pour l'exécutif, estimant que cette "mauvaise" séquence est "la conséquence d'une illusion".

Cette rentrée se fait "sous des auspices qui ne sont pas faciles pour l'exécutif", a déclaré M. Larcher lors d'une conférence de presse, pointant "un certain cumul": l'affaire Alexandre Benalla, "la démission brutale de Nicolas Hulot et celle contrainte de Laura Flessel", "une préparation budgétaire qui se fait plutôt avec un instrument d'ébénisterie qu'avec autre chose" ou encore les hésitations sur le prélèvement à la source de l'impôt.

"Cette séquence est mauvaise pour l'exécutif", a-t-il insisté, affirmant qu'elle "était prévisible et la conséquence d'une illusion". "L'illusion d'un monde nouveau qui serait débarrassé des conservatismes, des pesanteurs, des arrangements d'un ancien monde qui aurait disparu telle l'Atlantide au printemps 2017."

Et le président du Sénat de parodier l'expression "en même temps" chère à Emmanuel Macron pour dénoncer "les limites de ce concept dit +novateur+": "prôner une République exemplaire et +en même temps+ des passe-droits inexplicables", "insister sur le retour d'un exécutif qui décide et (...) +en même temps+ donner le spectacle d'atermoiements sous forme de psychodrame sur le prélèvement à la source", "affirmer une volonté réformatrice et +en même temps+ ne pas affronter l'obstacle d'une réduction indispensable de la dépense publique et de la pression fiscale."

Pour M. Larcher, "cette rentrée s'annonce délicate pour l'exécutif" car "le plus dur reste à faire". Il a cité notamment "l'élaboration du budget 2019", dans un contexte économique difficile, "la réforme de l'indemnisation du chômage", celle des retraites, ou encore la révision constitutionnelle.

"Je crois que la page de l'hypercommunication, des effets d'annonces et d'un exercice assez seul du pouvoir se tourne !", a encore jugé le président du Sénat, pour qui "va venir le temps de commencer à évaluer les résultats concrets".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...