En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.80 PTS
-0.23 %
5 512.50
-0.13 %
SBF 120 PTS
4 407.21
-0.19 %
DAX PTS
12 196.40
-0.21 %
Dowjones PTS
26 511.05
-0.18 %
7 713.49
+0.00 %
1.126
-0.01 %

Génocide au Rwanda: Macron veut faire du 7 avril une "journée de commémoration"

| AFP | 169 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanule Macron et son homologue rwandais Paul Kagame, le 23 mai 2018 à l'Elysée à Paris
Le président français Emmanule Macron et son homologue rwandais Paul Kagame, le 23 mai 2018 à l'Elysée à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

Emmanuel Macron a annoncé dimanche vouloir faire du 7 avril "une journée de commémoration du génocide des Tutsi", en ce jour où le Rwanda se remémore, 25 ans après, le massacre d'au moins 800.000 personnes.

"Le président de la République salue le travail de mémoire conduit par les rescapés et a souhaité que la date du 7 avril soit désormais une journée de commémoration du génocide des Tutsi", écrit l'Elysée dans un communiqué.

Le chef de l'Etat, qui a envoyé dimanche à Kigali un "représentant personnel" pour ces commémorations, le député LREM Hervé Berville, "exprime sa solidarité avec le peuple rwandais et sa compassion à l'égard des victimes et de leurs familles".

M. Macron a reçu vendredi au palais présidentiel des représentants d'Ibuka France, association de soutien aux victimes et rescapés du génocide.

Il a annoncé la mise en place d'une commission d'historiens et chercheurs afin de faire la lumière sur le rôle controversé de Paris dans cette tragédie et apaiser la relation avec Kigali. Cette commission aura accès à "toutes les archives françaises concernant le Rwanda entre 1990 et 1994".

Les zones d'ombres sur le rôle de Paris avant, pendant et après ce génocide - qui fit selon l'ONU au moins 800.000 morts d'avril à juillet 1994, essentiellement au sein de la minorité tutsi mais aussi parmi les Hutu modérés - restent une source récurrente de polémiques.

Parmi les points les plus disputés figurent l'ampleur de l'assistance militaire apportée par la France au régime du président rwandais hutu Juvénal Habyarimana de 1990 à 1994 et les circonstances de l'attentat qui lui coûta la vie le 6 avril 1994, élément déclencheur du génocide.

Par ailleurs, le président français a annoncé un renforcement des moyens judiciaires et policiers pour poursuivre d'éventuels participants au génocide qui se trouveraient en France.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/04/2019

Maroc Telecom a annoncé ses résultats consolidés du premier trimestre 2019...

Publié le 23/04/2019

Air France KLM trébuche de plus de 4% à 10,7 euros en matinée alors que les problèmes sociaux semblent faire leur retour dans le ciel français...

Publié le 23/04/2019

Le groupe Casino annonce le renforcement de son partenariat avec Amazon " pour faciliter la vie quotidienne des clients et leur apporter de nouveaux services". Ainsi, des consignes Amazon Lockers…

Publié le 23/04/2019

Dassault Systèmes est à la recherche d'acquisitions aux États-Unis et parmi ses cibles figure notamment Medidata Solutions Inc, une société de logiciels axée sur les essais cliniques, affirme…

Publié le 23/04/2019

Accor évolue dans le vert après son point trimestriel (+0,9% à 38 euros)...