En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
-
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
-
DAX PTS
10 788.09
-
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.143
+0.33 %

"Gaulois réfractaires au changement": Macron reconnaît "une erreur"

| AFP | 235 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron à Copenhague, le 29 août 2018
Emmanuel Macron à Copenhague, le 29 août 2018 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Employer l'expression "Gaulois réfractaires au changement" était "une erreur" qu'Emmanuel Macron "assume", déclare le président dans un entretien donné à l'émission Quotidien sur TMC diffusée jeudi soir.

"Le peuple français - je l'ai dit parfois avec humour, ça a été mal compris - ce n'est pas la même chose que le peuple danois", a expliqué le chef de l'État. Alors qu'on lui fait remarquer que, précisément, l'expression "Gaulois réfractaires" a été mal comprise, Emmanuel Macron a répondu: "Oui, mais c'est une erreur. Et je l'assume".

"C'était une erreur de le réduire comme ça, parce que ça nourrit toutes ces espèces de confusions. Si je pensais que nous n'étions que ça, et je me suis mis dedans, ce serait stupide. Je n'aurais pas cherché à être président", a poursuivi le président de la République, en marge de son intervention à l'ONU, mardi.

Fin août à Copenhague, Emmanuel Macron avait dit son admiration pour le modèle danois de "flexi-sécurité", et jugé que les différences culturelles ne permettaient pas de le répliquer à l'identique en France : "Ce qui est possible est lié à une culture, un peuple marqué par son histoire. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n'est pas exactement le Gaulois réfractaire au changement !"

Dans l'opposition, d'aucuns avaient vu dans cette saillie un écho de sa phrase de l'été 2017 sur les Français qui "détestent les réformes".

"Qu'est-ce que j'ai voulu dire en disant ça? J'opposais le Gaulois réfractaire au luthérien bien ordonné. C'est de dire qu'il y a une identité des peuples", s'est expliqué le chef de l'État dans son entretien à TMC. "Et donc c'est de dire: moi je crois que chaque peuple a son identité, mais cette identité se construit dans un dialogue avec les autres, dans le respect de nos valeurs."

"Nous sommes Français, nous avons des spécificités : des choix, un droit, une histoire, une langue qui n'est pas la même que les autres", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…