5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Garrido, Dray, Guaino: ces politiques, sans mandat, à l'antenne à la rentrée

| AFP | 315 | Aucun vote sur cette news
Raquel Garrido, de La France insoumise, le 2 novembre 2013 à Carhaix-Plouguer
Raquel Garrido, de La France insoumise, le 2 novembre 2013 à Carhaix-Plouguer ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )

Dans les pas de Roselyne Bachelot en 2012, des personnalités politiques, démunies de mandats, comme Julien Dray, Henri Guaino ou Raquel Garrido, se tournent vers les médias à la rentrée.

M. Guaino, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy et ancien député LR des Yvelines battu sèchement en juin dernier à Paris, tiendra ainsi un éditorial tous les jours dans la matinale de Sud Radio.

"Je ne veux plus être dans le désordre, dans les ambitions et les arrangements de la vie publique. Cet édito ne m'empêchera pas de prendre de la distance par rapport à la politique", assure à l'AFP M. Guaino.

"Ce sera intéressant d'avoir un éclairage différent. Ce personnage atypique a désormais une parole libre et aura des approches inattendues", abonde Christophe Bordet, le rédacteur en chef de Sud Radio.

"M. Guaino est avant tout un intellectuel car il n'est pas aseptisé par le système. Il aura plus de liberté de parole que s'il était député", veut croire le journaliste.

Ce passage de la politique au monde médiatique, "c'est avantageux pour les deux camps", observe Nicolas Hubé, maître de conférences en science politique à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. "D'une part pour les médias car les politiques savent parler en trente secondes et faire le buzz. D'autre part pour les politiques car ils gardent un capital de notoriété et ne disparaissent pas de la scène médiatique".

Pour Philippe Riutort, sociologue et spécialiste des médias et des politiques, "Henri Guaino est dans un élan déclinant, il gère sa retraite politique. Son édito est une activité comme une autre. Alors que Raquel Garrido, c'est l'inverse, elle utilise les médias pour se créer une notoriété".

Julien Dray (PS), sur le plateau d'une émission de Canal+, le 9 septembre 2009 à Paris
Julien Dray (PS), sur le plateau d'une émission de Canal+, le 9 septembre 2009 à Paris ( LIONEL BONAVENTURE / AFP/Archives )

La porte-parole de La France insoumise, Raquel Garrido, tiendra elle une chronique hebdomadaire dans l'émission de Thierry Ardisson "Les Terriens du dimanche", diffusé sur C8. "Je serai libre de dire ce que je veux", a-t-elle promis sur RMC. Cette collaboration d'une des figures du mouvement de Jean-Luc Mélenchon avec le groupe de Vincent Bolloré suscite pourtant les sarcasmes depuis le début de l'été.

- Des 'snipers' confirmés -

Julien Dray, un des porte-parole de la nouvelle direction du Parti socialiste, arrive quant à lui sur LCI dans une émission politique hebdomadaire. "Je ne suis pas chroniqueur, je suis un élément du débat politique", a-t-il décrit sur Europe 1, précisant qu'il ne serait pas rémunéré.

"Ces trois personnalités politiques avaient un rôle au sein de leurs partis de +sniper+ dans les médias. Ce sont des habitués qui sont très efficaces pour d'éventuelles reprises" dans d'autres médias, relève Nicolas Hubé, spécialiste de la communication politique.

"Que les politiques travaillent pour les médias, ce n'est pas nouveau". Pour le sociologue Philippe Riutort, c'est le magazine Paris Match qui a lancé cette pratique.

"L'hebdomadaire avait proposé il y a une quinzaine d'années à Valéry Giscard d'Estaing d'écrire des chroniques", rappelle-t-il. "A l’époque cela avait détonné, maintenant c'est normal, surtout en presse écrite".

Henri Guaino (LR), le 28 février 2012 sur le plateau d'une émission de Canal+ à Paris
Henri Guaino (LR), le 28 février 2012 sur le plateau d'une émission de Canal+ à Paris ( BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives )

Depuis, d'autres personnalités ont quitté l'hémicycle pour les plateaux télé. La première fut Roselyne Bachelot en 2012.

L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy a commencé sa carrière à la télévision sur D8. A la rentrée, elle présentera avec Julien Arnaud "un talk d'actu" sur LCI.

La même année, Clémentine Autain, nouvelle députée LFI, s'est fait connaître en devenant chroniqueuse sur France 2. Daniel Cohn-Bendit a rejoint la matinale d'Europe 1 en 2013, quand Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d’État, participait au Grand Journal de Canal +.

En novembre 2016, c'est Sébastien Pietrasanta alors député PS de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine qui est devenu consultant sur le terrorisme sur BFM TV.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 17/11/2017

L'attaquant d'Amiens SC Serge Gakpé (N.37) a ouvert le score face à Monaco pour le retour du club au stade de La Licorne, le 17 novembre 2017 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )Six semaines de…

Publié le 17/11/2017

Portrait du Premier ministre démissionnaire Saad Hariri, le 15 novembre à Beyrouth ( JOSEPH EID / AFP )Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri est attendu à Paris où il doit…

Publié le 17/11/2017

Le vice-président marketing d'Apple Phil Schiller présente le HomePod le 5 juin 2017 à San José en Californie ( JUSTIN SULLIVAN / GETTY/AFP/Archives )Apple a annoncé vendredi qu'il repoussait…

Publié le 17/11/2017

Une réplique de la statue de la Liberté, émettant de la fumée, et une sculpture d'ours empalé, créés par le Danois Jens Galschiot, et exposés le 16 novembre 2017 à Bonn en marge de la…

Publié le 17/11/2017

Un chantier de tours en cours de construction le 9 mars 2016 dans le quartier des affaires de Ryad, en Arabie saoudite, dont certaines sont construites par le géant saoudien du BTP Saudi Oger (…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS