En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 518.45 PTS
-
5 522.0
-
SBF 120 PTS
4 352.83
-
DAX PTS
12 308.53
-0.19 %
Dowjones PTS
26 504.00
+0.15 %
7 667.74
+0.42 %
1.126
+0.29 %

GAFA: une commission parlementaire internationale critique l'absence du PDG de Facebook

| AFP | 400 | Aucun vote sur cette news
GAFA: une commission parlementaire internationale critique l'absence du PDG de Facebook
GAFA: une commission parlementaire internationale critique l'absence du PDG de Facebook ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Une commission parlementaire internationale interrogeant au Canada les plus grandes entreprises technologiques sur leurs politiques de récolte et d'utilisation des données personnelles a critiqué mardi l'absence du patron de Facebook, Mark Zuckerberg, qui n'a pas donné suite à son invitation.

La commission internationale, regroupant notamment des délégations du Royaume-Uni, d'Allemagne, de Singapour, du Maroc, du Chili ou encore du Mexique, a interrogé mardi des représentants de Facebook, Twitter et Google à Ottawa et signé une déclaration commune à l'issue de la première journée de témoignages.

A l'instar de la comparution du PDG de Facebook devant les parlementaires américains il y a un an, Mark Zuckerberg et Sheryl Sandberg, directrice des opérations du réseau social, avaient été sommés de témoigner devant la commission, mais ne se sont pas présentés au parlement canadien.

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le 30 avril 2019 à San José, en Californie
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, le 30 avril 2019 à San José, en Californie ( Amy Osborne / AFP/Archives )

"Avec ce refus de comparaître devant nous pour témoigner personnellement, les déclarations publiques de Mark Zuckerberg relativement à sa collaboration avec les législateurs sonnent encore plus faux", a déclaré Bob Zimmer, député conservateur canadien.

Suite à l'absence des deux dirigeants de Facebook, la commission a adopté une motion visant à convoquer ceux-ci aussitôt que l'un d'entre eux se rendrait au Canada, selon le communiqué.

"Le refus obstiné de Mark Zuckerberg de comparaître devant la commission montre qu'il ne veut aucunement être tenu responsable du bilan de son entreprise en la matière, et qu'il n'est même pas prêt à discuter ouvertement de la règlementation et de la surveillance dont ce secteur a besoin", a estimé Damian Collins, député conservateur britannique.

En l'absence de M. Zuckerberg, Facebook était représenté devant la commission par deux autres de ses responsables, Kevin Chan et Neil Potts, qui ont été assaillis de questions.

Fin avril, le Commissariat canadien à la protection de la vie privée avait épinglé Facebook pour de graves atteintes présumées à la vie privée et pour le refus du réseau social d'agir pour protéger les renseignements personnels de ses utilisateurs.

La déclaration signée par la commission est "la première étape vers la réaffirmation de l’internet en tant qu’espace ouvert et démocratique pour les citoyens, et vers une économie qui ne fonctionne pas seulement pour les plus grandes entreprises", a déclaré Charlie Angus, député social-démocrate canadien.

"Nous irons de l’avant, avec ou sans la participation de Mark Zuckerberg", a-t-il souligné.

Mercredi, la commission recueillera les témoignages d'Amazon, d'Apple, de Microsoft et de Mozilla Corporation.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Le sous-groupe allemand a demandé un report au 31 juillet de la date d'échéance du financement-relais accordé par Glencore International AG jusqu'au 30 juin...

Publié le 19/06/2019

Safran Electronics & Defense, Hensoldt Optronics et Mades ont signé des accords de coopération pour développer ensemble l'Euroflir 610...

Publié le 19/06/2019

A nouveau, le Conseil d'administration de la société soumettra prochainement au vote des actionnaires réunis en assemblée générale ordinaire et extraordinaire, deux résolutions...

Publié le 19/06/2019

Pour accompagner la transformation digitale du secteur aérien

Publié le 19/06/2019

Capgemini signe avec Airbus le « Skywise Partners » Programme Agreement. Objectif : développer et proposer les services data de la plateforme Skywise aux compagnies aériennes. Aujourd'hui, plus de…