En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.45 PTS
+2.15 %
4 900.5
+2.14 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+2.13 %
DAX PTS
10 929.43
+1.38 %
Dowjones PTS
24 673.32
+1.24 %
6 843.06
+2.07 %
1.136
+0.38 %

François Hollande appelle à ne faire "aucune concession à Donald Trump"

| AFP | 344 | 1 par 1 internautes
L'ancien président de la République François Hollande a appelé à ne faire
L'ancien président de la République François Hollande a appelé à ne faire "aucune concession à Donald Trump", le 17 juillet 2018 ( Philippe HUGUEN / AFP/Archives )

L'ancien président de la République François Hollande a appelé mardi à ne faire "aucune concession à Donald Trump", et à "être sévère à l’égard de son comportement", estimant, dans une déclaration à l'AFP, que le président américain "crée du désordre dans le monde, de la division en Europe et affaiblit les démocraties".

"Il faut dénoncer Donald Trump pour ce qu'il désorganise le monde, crée du désordre, de l'affaiblissement des démocraties. Ca devrait être ça le grand sujet. Il ne faut faire aucune concession à Donald Trump", a affirmé l'ancien chef de l'Etat.

"Ce n'est pas un être impulsif. Il a une stratégie - c'est de l'avoir nié que nous payons le prix aujourd'hui (...) Penser qu'on va pouvoir le convaincre ou le séduire est une naïveté, cette stratégie a échoué", a ajouté M. Hollande, pour qui l'Occident s'aveugle lorsqu'il "tente d'atténuer les propos de Trump - comme au G7 lorsqu'il déchire l'accord final, sur l'Iran, le climat ou les accords commerciaux. Il s’est comporté de façon humiliante et provocatrice à l’égard d Angela Merkel et de Theresa May, sans réaction à la hauteur des dirigeants européens. Il n’est pas vrai que l’Otan soit sortie renforcée de cette séquence désastreuse".

Pour M. Hollande, "on a affaire à un partenaire qui est en fait un adversaire; de l'Europe, du multilatéralisme et même de la démocratie telle que nous la connaissons. Il veut diviser et même détruire l'UE". Le président américain "met en cause toutes les organisations : l'OMC, l'Otan, l'Unesco, l'ONU", accuse-t-il encore.

Trois mois de crise entre Washington et ses partenaires
Trois mois de crise entre Washington et ses partenaires ( Cecilia SANCHEZ / AFP )

L'ex-président juge sévèrement les propos tenus à Helsinki par M. Trump - qui a donné l'impression de prendre le parti de l'homme fort du Kremlin contre les agences de renseignement de son pays.

"Ce qu'il a fait avec Vladimir Poutine c'est une occultation de l'histoire. Il l’exonère de toute intervention dans les manipulations intervenues dans l'élection américaine. Il est apparu comme un président faible alors qu'il devrait dans cette circonstance être fort".

Pour M. Hollande, "Trump c'est le chef mondial du populisme", et "si la gauche sait se saisir de cette grande question elle y trouvera un sens autant qu’un espace".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 12/12/2018

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse mercredi…

Publié le 12/12/2018

Sodexo annonce la mise en place d'un partenariat d'open innovation avec la filiale indienne de Zone Startups, accélérateur technologique mondial,...

Publié le 12/12/2018

Hommages aux victimes le 12 décembre 2018 à Strasbourg, après l'attaque qui a endeuillé le marché de Noël ( Patrick HERTZOG / AFP )Le tireur qui a fait deux morts, un blessé en état de…

Publié le 12/12/2018

Wall Street applaudit à l'ouverture les signes d'apaisement entre la Chine et les Etats-Unis ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )Wall Street montait énergiquement à l'ouverture mercredi, aidée…

Publié le 12/12/2018

Elliott Advisors s'attaque à une nouvelle société française...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Pernod Ricard grimpe de 5,9% ce mercredi soir à 148,8 euros dans un volume plutôt significatif représentant près de 0,5% des parts, après l'offensive...

Publié le 12/12/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE   Tremblay-en-France, le 12 décembre 2018 Aéroports de Paris SA Trafic du mois de novembre 2018   En novembre 2018, le trafic de Paris Aéroport est en…

Publié le 12/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 12 décembre 2018 Impala reprend la participation d'Altamir au capital d'Albioma     Albioma a pris note de l'annonce,…

Publié le 12/12/2018

Sodexo annonce la mise en place d'un partenariat d'open innovation avec la filiale indienne de Zone Startups, accélérateur technologique mondial,...

Publié le 12/12/2018

Consolidation à exploiter