En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 003.47 PTS
-0.99 %
4 986.50
-1.26 %
SBF 120 PTS
3 992.69
-1.41 %
DAX PTS
11 297.03
-1.97 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.148
+0.13 %

France et Belgique pour un meilleur suivi commun des radicalisés à leur sortie de prison

| AFP | 410 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Edouard Philippe et son homologue belge Charles Michel, le 11 juin 2018 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe et son homologue belge Charles Michel, le 11 juin 2018 à Paris ( JACQUES DEMARTHON / POOL/AFP )

La France et la Belgique vont renforcer leur coopération dans le suivi des détenus condamnés pour terrorisme à leur sortie de prison, un "défi majeur" pour ces deux pays, a annoncé lundi le Premier ministre français.

"Nos deux pays doivent anticiper, dès aujourd'hui et ensemble, la sortie des détenus condamnés pour des infractions terroristes en lien avec l'islam radical, ainsi que celle des détenus de droit commun quand il aura été observé qu'ils feraient l'objet d'un processus de radicalisation", a déclaré Edouard Philippe, lors d'une conférence de presse commune avec son homologue belge, Charles Michel.

La semaine passée, la ministre de la Justice française, Nicole Belloubet, avait évalué à près de 450 le nombre de détenus radicalisés censés sortir des prisons françaises d'ici fin 2019, dont une cinquantaine de condamnés pour des faits de terrorisme.

Sur plus de 70.000 détenus en France, quelque 500 personnes sont incarcérées pour des faits de terrorisme et 1.200 prisonniers de droit commun ont été identifiés comme "radicalisés".

"Nous proposons de réfléchir à une harmonisation, entre services français et belges, des modalités de signalement des détenus radicalisés sortant de prison, dans le système d'informations Schengen", a détaillé M. Philippe, alors que le récent attentat de Liège a été commis par un détenu.

Le 29 mai, Benjamin Herman, délinquant radicalisé de 31 ans qui bénéficiait d'un congé pénitentiaire, a tué par balles deux policières et un étudiant en criant plusieurs fois "Allah Akbar" ("Dieu est grand"). Il a ensuite été abattu par les forces de l'ordre.

"La radicalisation en prison, c'est un phénomène que l'on doit appréhender et qui doit nous amener à regarder (...) comment on peut mobiliser toutes les ressources de l'Etat, les ressources de nos services de sécurité", a révélé Charles Michel.

Ce dernier a chiffré à 9.200 le nombre d'informations échangées cette année entre les deux pays en matière de lutte contre le terrorisme.

France et Belgique ont affirmé depuis février 2016 leur volonté de renforcer leur coopération, notamment par la mise en place d'un magistrat de liaison basé à l'ambassade de France en Belgique, ou l'instauration d'équipes d'enquête communes franco-belges.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins Scientific gagne désormais 3,4% à 417,8 euros, dans un volume toutefois assez limité...

Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...