En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
-
5 436.00
-
SBF 120 PTS
4 340.58
-
DAX PTS
12 661.54
-
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 898.64
+0.89 %

Fonction publique: Darmanin lance une vaste consultation des agents et usagers

| AFP | 315 | Aucun vote sur cette news
Gérald Darmanin à l'Elysée le 15 novembre 2017
Gérald Darmanin à l'Elysée le 15 novembre 2017 ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Le ministre de l'action et des comptes publics chargé de la fonction publique, Gérald Darmanin, a lancé vendredi à Reims avec le secrétaire d'Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi une vaste consultation destinée à interroger les agents et les usagers sur les services publics de demain.

Cette consultation, baptisée "Forum de l'Action Publique", doit se dérouler jusqu'en février 2018 autour de deux axes principaux: une plateforme internet incitant agents et usagers à répondre à un questionnaire (www.forum-action-publique.gouv.fr) et à formuler des "propositions" et des débats dans toutes les régions.

"L'enjeu de cette consultation", souligne le dossier de presse, "sera de donner la parole aux agents sur les thèmes relatifs à leur vie professionnelle", en invitant les "instituteurs, personnels hospitaliers, agents de police, agents d'accueil, etc..." à "apporter leurs réponses à une série de questions portant sur le service public et la gestion des ressources humaines dans la fonction publique" et à "réagir aux propositions formulées par le gouvernement".

Des débats associant agents, usagers, élus locaux, représentants syndicaux et des chefs d'entreprise seront parallèlement organisés sur le terrain et "présidés" dans "chaque grande région" par "un(e) ministre".

La synthèse des débats sera accessible sur la plateforme numérique et l'ensemble de la consultation sera restituée en mars 2018.

Le ministère prévoit d'associer à cette consultation les écoles en invitant leurs élèves à présenter des projets (sonores, vidéos, photos animées, texte) sous "forme ludique" sur le service public et ses métiers "à l'horizon 2027".

Les syndicats de la fonction publique ont exprimé à plusieurs reprises leurs inquiétudes concernant cette consultation, qui doit permettre de dresser un état des lieux des besoins --qu'il s'agisse de ceux des usagers ou de ceux des agents-- en matière de fonctionnement et de moyens du service public.

Ils ont notamment critiqué la formulation des questions auxquelles devront répondre les agents, "trop axées sur des questions de ressources humaines" ne "tenant pas compte des enjeux de fond pour le service public", selon eux. CGT, FO et Solidaires ont décidé de boycotter les groupes de travail préparatoires à cette consultation.

L'ensemble des syndicats de la fonction publique reprochent au gouvernement, qui a notamment annoncé le gel du point d'indice servant au calcul de la rémunération des agents publics, le rétablissement du jour de carence et 120.000 suppressions de postes d'ici la fin du quinquennat, sa "vision comptable" du service public. Ils lui reprochent de ne pas tenir compte de la réalité du terrain en termes de besoins humains, territoriaux et financiers.

Ils contestent aussi sa conception du "dialogue social" et sa "méthode" de discussions, reposant sur des réunions formelles avec les partenaires sociaux "alors que les choix ont déjà été arbitrés".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...