5 289.86 PTS
-
5 259.5
-
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

FN: Messiha, écarté d'Europe 1, porte plainte pour discrimination

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
Jean Messiha, coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen, à Paris le 10 janvier 2017
Jean Messiha, coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen, à Paris le 10 janvier 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Jean Messiha, coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen qui avait été pressenti pour participer à une émission d'Europe 1 avant d'en être écarté, a annoncé mardi à l'AFP une plainte pour "discrimination" visant la station.

D'après cette plainte envoyée lundi au procureur de la République de Paris et dont le texte a été transmis à l'AFP, il a été "fait échec à la présence de M. Messiha à l'émission de Christophe Hondelatte en raison de critères non objectifs, pratique parfaitement interdite".

"L'éviction de M. Messiha n'a aucunement été fondée sur des considérations d'ordre professionnel que l'on se place sur le terrain de l'embauche ou du licenciement mais sur des considérations d'ordre personnel à savoir ses opinions politiques", conteste cette plainte.

La direction d'Europe 1 avait confirmé fin août à l'AFP que M. Messiha, qui devait participer régulièrement à l'une de ses émissions, comme l'avait annoncé M. Hondelatte sur Europe 1 le 25 août, n'en ferait finalement pas partie, en raison de certains messages qu'il avait publiés sur les réseaux sociaux.

"C'est un quiproquo. Il avait été question qu'il fasse partie d'un groupe d'invités récurrents" dans l'émission Hondelatte Raconte, avait précisé à l'AFP Frédéric Schlesinger, vice-PDG de la radio.

Mais après des échanges avec Christophe Hondelatte, et au vu notamment de certains tweets publiés par M. Messiha, "j'ai décidé qu'il ne serait pas invité", avait ajouté le responsable.

"PS, LR, Bondy Blog... tous peuvent parler sauf nous. #Europe1CensureMessiha", avait réagi le membre du Front National sur Twitter, multipliant depuis les messages indignés au sujet de cette décision, comme mardi matin : "Une dictature s'abat sur la France. Résistance".

Jean Messiha avait indiqué que M. Hondelatte lui avait proposé d'intervenir une fois par mois dans son émission, et qu'il ne s'y exprimerait pas "en tant que frontiste" mais pour "exposer (son) parcours et (ses) idées".

L'idée que le frontiste soit invité régulier sur l'antenne d'Europe 1 avait déclenché des remous sur les réseaux sociaux et une pétition avait été lancée pour appeler la station à réviser sa décision.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS