5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Florian Philippot (FN): pas de mise en cause de Marine Le Pen

| AFP | 312 | Aucun vote sur cette news
Florian Philippot, vice-président du Front national (G) et Marine Le Pen, présidente du Front national (D), à Paris, le 6 décembre 2016
Florian Philippot, vice-président du Front national (G) et Marine Le Pen, présidente du Front national (D), à Paris, le 6 décembre 2016 ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )

Florian Philippot, vice-président du Front national, a assuré samedi à des radios que la direction du parti par Marine Le Pen n'était pas remise en cause, à l'occasion d'un séminaire de "refondation" sans "règlements de comptes", selon lui.

La question du leadership peut-elle être abordée lors de ce séminaire à huis clos ? "Elle pourrait l'être s'il y avait des candidats face à elle au congrès (du parti début 2018), ce n'est pas impossible, les statuts le prévoient. Mais je ne pense pas que ce soit aujourd'hui le cas", a répondu à Europe 1 l'eurodéputé, au deuxième et dernier jour de ce séminaire.

"Ce n'est pas mon souhait, et je ne vois pas pourquoi il y aurait des candidats face à Marine Le Pen alors qu'elle a fait quasiment 11 millions de voix au second tour de l'élection présidentielle, ce qui est inédit", a ajouté M. Philippot.

Il n'y a en séminaire "pas de règlements de comptes, pas du tout", et dès vendredi "l'ambiance était très positive, et très constructive", a souligné le bras droit de Mme Le Pen à France Info, se félicitant de l'exercice qu'il ne voit pas "dans les autres formations politiques".

Après une journée consacrée à "l'organisation du parti", c'est-à-dire de la "cuisine interne" selon lui, la question de la sortie ou non de l'euro devrait être au menu ce samedi, a indiqué ce farouche partisan de l'abandon de la monnaie unique.

Mais "nous n'avons pas limité la refondation à ce sujet-là". "Je suis très favorable à ce que le Front continue de s'ouvrir sur tous les grands sujets et sur la société civile", a insisté M. Philippot, mettant en garde : "il ne faudrait pas un retour en arrière où on ne parlerait que de l'immigration, de l'insécurité et de l'islamisme".

Sur la question du nom du parti, son vice-président "pense qu'il faudra laisser le champ libre aux adhérents, que eux fassent des propositions" et "in fine", ils seront décisionnaires.

Le FN doit-il s'élargir ? "Il faut reprendre la discussion" avec Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, a dit M. Philippot.

En outre, "il y a des patriotes à droite, des patriotes à gauche". "J'aimerais bien prendre un café" avec Laurent Wauquiez (LR) et "pourquoi pas" avec Jean-Luc Mélenchon (LFI), "pourquoi pas avec d'autres", a ajouté le responsable d'extrême droite, qui souhaite "qu'on discute, qu'on voit ce qui nous oppose". "On n'est pas en guerre civile, il faut qu'on soit constructifs tout en ne niant pas nos divergences qui sont parfois très importantes", a-t-il aussi reconnu.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS