5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
-
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Florence Parly présente le "plan Famille" pour les militaires

| AFP | 213 | Aucun vote sur cette news
La ministre des Armées Florence Parly, le 13 octobre 2017 à l'Elysée
La ministre des Armées Florence Parly, le 13 octobre 2017 à l'Elysée ( Christophe Ena / POOL/AFP/Archives )

Accès généralisé au wifi, plus de logements, de places en crèches, préavis de mutation plus long: la ministre des Armées Florence Parly a présenté mardi les mesures de son "Plan famille", pour apaiser le malaise des militaires.

Ce "plan d'accompagnement des familles et d'amélioration des conditions de vie des militaires" prévoit, sur la durée du quinquennat, une dépense supplémentaire de 300 millions d'euros, a dit la ministre au cours d'une conférence de presse.

Face aux signes de mécontentement, exprimés notamment par des associations de femmes de militaires, la ministre a assuré qu'il "n'y a pas de soldat fort sans famille heureuse, car ce sont les famille qui les premières sont là pour soutenir, encourager, aimer nos soldats".

Reconnaissant que "les contraintes de la vie militaire sont parfois vécues durement", la ministre a annoncé une série de mesures, dont 70% vont entrer en vigueur dès 2018.

Il y aura notamment la construction de 660 logements de fonction d'ici 2020, et la rénovation de nombreux autres, essentiellement dans les "zones de tension locative forte".

Le ministère s'engage également à déployer en tout temps et en tout lieu, dans les cantonnements et lors des opérations extérieures (quand le contexte opérationnel le permet), un accès wifi gratuit afin de permettre aux soldats de rester en contact quasi-permanent avec leurs familles.

- "Service de base" -

"C'est un service de base en ce début du 21ème siècle, que nous devons généraliser à l'ensemble de nos militaires", a-t-elle dit, regrettant que dans certaines casernes et cantonnements en Métropole comme en Outre-mer la couverture wifi laisse à désirer.

Le plan prévoit également la création, dès 2018, de 240 places de crèches supplémentaires, a annoncé Mme Parly, après avoir, en début de matinée, visité l'une des trois crèches installées dans l'enceinte du ministère à Balard, dans le 15ème arrondissement de Paris.

Lors d'une carrière militaire au cours de laquelle les déménagements sont fréquents (la règle est environ tous les deux ans), la question du préavis avant mutation a toujours été source de stress et de mécontentements, les nouvelles affectations n'étant souvent annoncées que quelques semaines à l'avance.

"Afin de garantir une meilleure visibilité sur les mutations, les ordres de mutation seront désormais communiqués cinq mois avant le début de l'affectation, et ceci dans 80% des cas", a annoncé la ministre. "C'est une avancée considérable, qui fera l'objet d'un suivi extrêmement strict", a-t-elle dit.

Le ministère des Armées s'engage également à désormais exonérer le militaire en déplacement de toute avance de fonds, grâce à la création d'une "plateforme pour les déplacements en mission".

Une attention particulière sera portée aux familles monoparentales, de plus en plus nombreuses au sein de l'armée, notamment en facilitant pour les militaires divorcés l'exercice des droits de visite et de garde de leurs enfants.

"Nous devons comprendre que le bien-être des militaires et de leurs familles est un enjeux pour le futur de nos armées", a estimé Florence Parly, "pour assurer la vigueur et la pérennité de nos recrutements. C'est certes un militaire qu'on recrute, mais en réalité c'est une famille entière qui s'engage à travers ce recrutement".

Les soldats français ont vu, au cours des dernières années, augmenter leur mobilisation en opération, notamment à cause de l'opération Sentinelle dans l'hexagone et la multiplication des opérations extérieures, au Sahel et au Levant.

Les associations représentant leurs familles se sont plaintes d'absences répétées et de moyens de communication déficients, auxquels sont venus s'ajouter les graves ratés du logiciel de paie "Louvois". Il fonctionne si mal qu'il va être remplacé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS